Berger appelle les "gilets jaunes" à ne pas manifester pour "ne pas surcharger la barque des policiers"

Paris - Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a jugé jeudi qu'il serait "de bon ton" que les "gilets jaunes" ne manifestent pas samedi "pour ne pas surcharger la barque des policiers" après l'attentat de Strasbourg.

"C'est à ceux qui organisent de dire ce qu'ils entendent faire. Mais on voit bien l'extrême fatigue des policiers, de ces agents publics", a-t-il déclaré sur RFI.

"Ce serait de bon ton de ne pas surcharger les barques", a-t-il ajouté, lançant un appel "à l'absence de toute violence".

"Si une organisation syndicale était responsable d'autant de violences dans un mouvement qu'elle a déclenché, on la mettrait au ban pour au moins une vingtaine d'années", a encore jugé M. Berger qui n'est pas "béat devant les +gilets jaunes+" du fait de "la récupération par l'extrême droite".

Avant "l'acte IV", samedi dernier, l'ensemble des syndicats français, à l'exception de Solidaires, avaient lancé un appel commun contre "toutes formes de violences".

(©AFP / 13 décembre 2018 07h37)