Bonds Europe: le marché en zone euro toujours soutenu par l'effet BCE

Paris (awp/afp) - Les taux d'emprunt des principaux pays de la zone euro, à l'exception de l'Allemagne, ont poursuivi leur mouvement de détente lundi sur le marché obligataire, profitant toujours des mesures de soutien de la BCE.

"La tendance à la baisse des rendements est partie pour continuer alors que peu de rendez-vous sont à l'agenda" cette semaine, relèvent les économistes chez Crédit Agricole CIB.

"L'environnement a été particulièrement profitable pour la périphérie depuis la réunion de la BCE", selon eux.

La politique monétaire très accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), qui a baissé ses taux et lancé de nouveaux prêts aux banques jeudi dernier, poussait les investisseurs à acheter des obligations des pays de la zone euro, à commencer par les dettes offrant les meilleurs rendements.

Le taux de l'Espagne a baissé à 2,575% contre 2,639% vendredi à la clôture sur le marché secondaire où s'échange la dette déjà émise, passant même sous le taux de même échéance des Etats-Unis. Le taux de l'Italie, dont la note a été confirmé à "BBB" par l'agence de notation Standard and Poor's vendredi, s'est détendu à 2,704% (contre 2,759%).

De même, le taux de l'Irlande a reculé à 2,419% (contre 2,438%), alors que Standard and Poor's a relevé sa note de "BBB+" à "A-", ramenant le pays dans la catégorie des Etats considérés comme des emprunteurs "solides".

Pour Crédit Agricole CIB, le marché va pouvoir juger dans quelle mesure "l'environnement favorable pour la périphérie va se refléter dans les émissions de dette" prévues cette semaine.

Le Portugal, dont le taux a baissé à 3,368% (contre 3,515%), va notamment tenter de lever entre 500 et 700 millions d'euros à échéance 10 ans mercredi.

De son côté, après avoir atteint un nouveau plancher historique vendredi en séance à 1,656%, le taux à 10 ans de la France a reculé à 1,701% (contre 1,704%).

En revanche, le taux de l'Allemagne, considérée comme la dette la moins risquée de la zone euro, a légèrement progressé à 1,379% (contre 1,353%).

Hors zone euro, le taux britannique à 10 ans a progressé à 2,699%, contre 2,655% vendredi.

Aux États-Unis, alors que Standard and Poor's a confirmé vendredi la note du pays à AA+, le taux à 10 ans montait à 2,610% contre 2,587% vendredi, tout comme celui à 30 ans à 3,447% contre 3,432%. Le taux à trois mois restait quant à lui stable à 0,03%.

Sur le marché interbancaire, le Libor a progressé à 0,231% contre 0,230% la veille.

afp/rp



(AWP / 09.06.2014 18h40)
News les plus lues