Bourse Zurich: le SMI ouvre en petite hausse avant la Fed

Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en légère hausse mercredi, renouant avec le territoire positif après une clôture nettement dans le rouge la veille. Mardi, Wall Street a terminé en hausse à l'issue d'une séance particulièrement turbulente, les indices réagissant notamment à un plongeon des cours du pétrole et à un probable relèvement des taux de la Banque centrale américaine (Fed), qui doit communiquer dans la soirée.

A 09h10, le SMI prenait 0,17% à 8541,36 points, le SLI 0,06% à 1309,15 points et le SPI 0,07% à 9'947,51 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 12 pointaient vers le haut, 17 vers le bas et une (Temenos) était stable.

Vifor Pharma (+1,7%) prenait la tête du classement provisoire. La société pharmaceutique a vu sa recommandation relevée par Barclays à "equal weight", contre "underweight" précédemment, mais l'objectif de cours a été abaissé.

Novartis (+0,9%) montait provisoirement sur la deuxième marche. La filiale du laboratoire pharmaceutique, Sandoz, a conclu avec le laboratoire chinois Gan & Lee un accord de commercialisation et d'approvisionnement en biosimilaires de l'insuline. Ces répliques de traitement existants du diabète de type I et II sont actuellement en phase de développement précoce ou clinique, en vue d'homologations en Europe, aux Etats-Unis et dans d'autres marchés clés.

Le géant bâlois a également annoncé le rachat du producteur de dispositifs médicaux californien Tear Film Innovations à travers sa filiale ophtalmologique Alcon, en voie d'autonomisation.

Les deux autres poids lourds Roche (-0,3) et Nestlé (-0,1%) s'inscrivaient par contre dans le rouge.

Swisscom (+0,8%) figurait également en haut du classement. La société de télécommunications a racheté à Tamedia (+1,4%) les 31% restants de Swisscom Directories (localsearch) pour en devenir l'actionnaire unique. La transaction avoisine 220 millions de francs.

Lafargeholcim (-0,2%) promeut ses fonctions juridiques et ressources humaines au comité exécutif dès le 1er janvier 2019. Urs Bleisch, en charge de la croissance et de la performance, a décidé de quitter la direction.

Les trois plus grands perdants étaient pour l'instant AMS (-2,3%), Kühne+Nagel (-1,9%) et Sika (-0,7%). Le chimiste du bâtiment a renforcé sa présence sur le marché roumain avec le rachat d'Arcon Membrane, spécialisé dans les systèmes de toiture et d'étanchéité.

ol/lk

(AWP / 19.12.2018 09h30)