Bourse Zurich: le SMI perd son entrain en fin de séance

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé à l'équilibre jeudi après avoir passé une bonne partie de la séance dans le vert. Les principaux indices ont perdu de leur entrain après les annonces de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE). L'optimisme de Wall Street n'a pas suffi à rouvrir l'appétit des investisseurs suisses.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices ont ouvert en hausse, les investisseurs accueillant positivement la hausse moins rapide que prévu des prix en août (+2,7% sur un an) et misant sur un apaisement des tensions commerciales.

La Banque centrale européenne a maintenu son principal taux de refinancement à zéro tandis que les banques continueront à payer un intérêt négatif de 0,40% sur leurs dépôts excédentaires. Les rachats nets d'actifs passeront à partir d'octobre de 30 à 15 milliards d'euros par mois avant de s'arrêter complètement fin décembre, pour peu que la situation économique ne se détériore pas.

Deux autres banques centrales ont également effectué des annonces. La Banque d'Angleterre (BoE) a maintenu son taux directeur à 0,75% et annoncé la poursuite des rachats d'actifs dans le contexte de négociations difficiles sur le Brexit, source d'une "plus grande incertitude".

De son côté, la Banque centrale turque a fortement relevé son principal taux directeur pour endiguer la hausse rapide de l'inflation et stopper la chute de la livre turque, en dépit de l'opposition affichée du président Recep Tayyip Erdogan.

L'institut BAK Economics a nettement révisé en hausse ses prévisions de croissance pour la Suisse cette année et la suivante. Les économistes escomptent désormais un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 3,0% pour 2018 et de 1,6% en 2019, contre 2,3% et 1,5% précédemment.

A la clôture, le SMI a fini inchangé à 8960,08 points après un plus haut à 8997,46 et un plus bas à 8948,69 points. Le SLI a progressé de 0,07% tandis que le SPI a lâché 0,02%. Sur les 30 valeurs vedettes, 15 ont progressé, 12 ont reculé et trois ont fini stables.

Le podium a rassemblé Aryzta (+7,6%), Sonova (+1,3%) et Givaudan (+0,8%).

Pour le boulanger industriel, l'augmentation de capital de 800 millions d'euros prévue serait contestée par des investisseurs activistes. Gregor Joos, via sa société d'investissements Larius Capital, aurait demandé au boulanger industriel zurichois d'y renoncer, selon Bloomberg.

Du côté du fabricant d'appareils auditifs, la progression pourrait être à mettre sur le compte d'un relèvement d'objectif de cours mercredi.

Le troisième grand gagnant, Givaudan a quant à lui annoncé la suppression de 45 à 60 postes à Dübendorf, dans la périphérie zurichoise, suite à un transfert de production.

Les poids lourds Nestlé (-0,1%), Roche (-0,1%) et Novartis (stable) n'ont pas aidé à redresser la barre. Novartis a confirmé des études cliniques positives sur le médicament Gilenya contre la sclérose en plaques.

Du côté des perdants, Partners Group (-0,9%) a cédé une partie de ses gains du début de semaine pour finir lanterne rouge. Le titre avait en effet bondi de 5,7% mardi après la publication de ses résultats semestriels, parvenant à conserver ses gains mercredi (+0,1%).

Swatch (-0,7%) a affiché le deuxième plus grand repli, suivi à quelque distance par Adecco (-0,4%).

Sur le marché élargi, AMS (+1,5%) a profité des annonces faites par l'un de ses principaux clients, Apple. La marque à la pomme a présenté mercredi de nouvelles versions de l'iPhone: deux modèles très haut-de-gamme appelés iPhone Xs et Xs Max, mais aussi une version un peu plus abordable appelée iPhone Xr.

BFW Liegenschaften (+0,5%) anticipe au 2e semestre un bénéfice opérationnel (Ebit) stable par rapport aux six premiers mois de l'année. La société de Frauenfeld a confirmé ses résultats semestriels publiés en août.

Cosmo (-2,8%) a lâché du terrain. Le laboratoire a défendu son bleu de méthylène MMX devant l'Autorité sanitaire américaine (FDA). Suite à cela, un appel sera déposé auprès d'une instance du régulateur, l'Office of Drug Evaluation IV, suite au complément d'information réclamé par la FDA en mai dernier.

Newron (-5,7%) a également reculé. Le laboratoire transalpin a annoncé une forte baisse de son chiffre d'affaires au premier semestre.

al/ck/ol/vj

(AWP / 13.09.2018 18h15)
News les plus lues