Bourse Zurich: léger recul en milieu de séance, Nestlé reprend du terrain

Zurich (awp) - La Bourse suisse évolue légèrement dans le rouge vendredi en milieu de journée. Jeudi, Wall Street avait terminé sur une note peu changée et, ce vendredi en Asie, les Bourses chinoises ont cédé un peu de terrain, tout comme celle de Tokyo. Dans l'ensemble, on observe un regain de prudence parmi les investisseurs, en raison également d'éventuels relèvements de taux aux Etats-Unis prochainement, a commenté un analyste.

Le président américain Donald Trump devrait bientôt passer à la réalisation de ses promesses fiscales et d'infrastructure. Reste cependant à savoir dans quelle mesure il pourra combler les attentes, a commenté un intervenant. En Suisse, la séance se déroule dans le calme, la saison des résultats faisant une pause après le feu d'artifice de la veille. C'est aujourd'hui jour de petite échéance Eurex, ce qui pourrait entraîner de la volatilité sur certains titres.

Peu après midi, le SMI perdait 0,15% à 8455,04 points. Le SLI abandonnait 0,33% à 1343,00 points et le SPI 0,17% à 9256,70 points. Sur les 30 valeurs vedettes, vingt reculaient, neuf montaient et Lonza était inchangé.

Après un début négatif, Nestlé (+0,3%) remontait un peu la pente et soutenait l'indice. Le titre avait déjà nettement reculé la veille dans le sillage de résultats jugés décevants et de prévisions prudentes. Plusieurs analystes ont revu leur copie et, pour la plupart, légèrement abaissé l'objectif de cours. UBS, Goldman Sachs et Deutsche Bank maintiennent toutefois leur recommandation d'achat.

Les deux poids lourds pharma Novartis et Roche (chacun +0,1%) montaient légèrement. Les analystes de Jefferies ont relevé l'objectif de cours et confirmé "buy" pour les deux titres. A propos de Roche, le marché attend toujours les résultats de l'étude Aphinity sur le cancer du sein et pour Novartis les chiffres d'affaires du médicament pour le coeur Entresto, ont-ils commenté.

Clariant (+0,4%) qui avait nettement reculé la veille dans le sillage de ses résultats annuels mitigés, remontait la pente. Goldman Sachs a relevé sa recommandation à "buy" de "neutral" et augmenté l'objectif de cours, saluant l'amélioration de la qualité des revenus et des perspectives de croissance honorables. Bernstein a légèrement relevé l'objectif de cours, mais maintient "underperform" et Deutsche Bank reste à "hold" tout en remontant d'un franc l'objectif de cours.

Aux bancaires, Credit Suisse (+0,3%) tenait le haut du pavé après des commentaires élogieux de Morgan Stanley et de Bank of America Merrill Lynch. UBS (-0,9%) et Julius Bär (-1,1%) étaient en revanche dans le rouge^.

Aryzta (-2,1%) tenait une fois de plus la lanterne rouge. L'action du boulanger industriel a un peu relevé la tête après l'annonce du coup de balai à la direction. D'autres cycliques comme ABB (-0,6%), Richemont (-1,6%) et LafargeHolcim (-0,7%) faisaient aussi partie du tableau des perdants.

Sur le marché élargi, BB Biotech (-0,7) a confirmé son avertissement sur lourdes pertes avec la publication de son rapport définitif. Cembra Money Bank (+0,3%) entend racheter le "facturateur" vaudois Swissbilling pour "moins de 10 mio CHF". Vontobel évoque une transaction raisonnable.

rp/jh

(AWP / 17.02.2017 12h46)

News les plus lues