Bourse Zurich: les gains initiaux ont fondu à mi-journée

Zurich (awp) - La Bourse suisse évolue dans le vert lundi en milieu de séance, mais les gains initiaux ont fondu. Aux bancaires, Credit Suisse est recherchée et vient en tête des gagnants.

La politique - avec le début officiel des négociations sur le Brexit - ainsi que la macroéconomie vont rythmer la semaine. En France, La République en marche (LREM) a obtenu 308 sièges à l'Assemblée nationale et 43,06% des suffrages exprimés au second tour des législative dimanche, selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur. Son allié Le Modem obtient 42 sièges (6,06%).

Un an après le séisme du référendum britannique, les négociations du Brexit ont démarré officiellement lundi à Bruxelles et les Européens craignent que la fragilité du gouvernement de Theresa May ne complique ces tractations historiques.

Le front des nouvelles macroéconomiques est peu animé ce lundi. Le Japon a enregistré en mai un déficit commercial surprise, malgré de vigoureuses exportations qui n'ont pas suffi à compenser le renchérissement des importations.

A 11h55, le SMI gagnait 0,16% à 8977,42 points. Le SLI avançait de 0,35% à 1422,75 points et le SPI de 0,18% à 10'233,84 points. Sur les trente valeurs vedettes, 23 avançaient, six reculaient et SGS était stable.

Credit Suisse (+3,2% à 13,58 CHF) réalisait la meilleure performance du moment. Plusieurs analystes ont repris la couverture du titre, suspendue en raison de la récente augmentation de capital. Deutsche Bank a relevé sa recommandation à "buy" de "hold"", mais a abaissé d'un franc l'objectif de cours à 15,00 CHF. UBS (+0,4%) faisait un peu mieux que la moyenne alors que Julius Bär (-0,1%) se trouvait parmi les perdants.

Les autres gros gagnants étaient Dufry (+1,2%) et Adecco (+1,0%), sans information spécifique.

Chez les poids lourds, Novartis (+0,5%) profitait du feu vert européen pour le biosimilaire Rixathon développé par sa filiale Sandoz. Roche (-0,4%), détenteur de la substance de référence, pâtissait de cette même annonce, même si la concurrence d'un biosimilaire du MabThera/Rituxan était anticipée de longue date. Nestlé (-0,5%, lanterne rouge) pesait aussi sur l'indice.

Sur le marché élargi, Idorsia (+8,8% à 14,85 CHF) s'envolait. L'émanation des activités de recherche et de développement d'Actelion, racheté par l'américain Johnson&Johnson, a fait vendredi ses premiers pas à la Bourse suisse à un cours initial de 10 CHF.

Conzzeta (+3,6%) a annoncé avoir maintenu au premier semestre 2017 la dynamique observée sur les six derniers mois de 2016.

Logitech (+0,3%) avançait, Kepler Cheuvreux ayant relevé l'objectif de cours.

Flughafen Zurich (-0,3%) ne parvenait pas à profiter du même genre d'aubaine. HSBC a remonté recommandation et objectif de cours.

La pharmacie en ligne Zur Rose pourrait déjà entrer en Bourse en juillet, selon le journal dominical "Sonntagszeitung". La société organise ce lundi l'assemblée générale devant entériner cette opération, officiellement prévue avant la fin de l'année.

rp/jh

(AWP / 19.06.2017 12h45)
News les plus lues