Bourse Zurich: nouveaux plus hauts de l'année en cours de séance

Zurich (awp) - La Bourse suisse a fini sur une note positive mardi. Après avoir repris son souffle en début de séance, le marché est reparti à la hausse et le SMI a effacé son précédent plus haut de l'année. Les indices, ont perdu un peu d'élan dans le courant de l'après-midi et ont terminé assez nettement sous les plus hauts du jour.

A New York, les indices gagnaient en effet du terrain en début de séance. Le marché des actions "s'affiche en hausse pour la deuxième séance de suite malgré une série mitigée de résultats d'entreprises et un regain d'incertitudes politiques dans le monde", ont commenté les analystes de Charles Schwab.

Le mouvement à la hausse est accentué par le fait que les volumes d'échanges sont limités, l'activité dans les salles de courtage étant ralentie en cette semaine de Thanksgiving synonyme de jour férié jeudi et de séance raccourcie vendredi."

Sur le front économique, l'excédent commercial de la Suisse a atteint 2,33 mrd CHF en octobre. Les exportations ont progressé en valeur nominale de 5% contre 7% pour les importations, marquant une décélération de la croissance par rapport aux mois précédents, notent toutefois les autorités. La reprise des exportations horlogères s'est encore accélérée avec un bond de 9,3% sur un an.

Aux Etats-Unis, les reventes de logements ont augmenté plus que prévu en octobre, à 5,48 mio sur un an et corrigé des variations saisonnières, après 5,37 mio en septembre.

Le SMI a fini sur un gain de 0,27% à 9324,53 points, avec un plus haut du jour et de l'année à 9350,72 points et un plus bas à 9261,05 points. Le SLI a gagné 0,22% à 1501,84 points et le SPI de 0,35% à 10'692,18 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont progressé et douze ont reculé.

Avec un gain de 2,2%, Credit Suisse a fait la meilleure performance du jour. Des rumeurs ont fait état de l'intérêt de fonds étatiques d'Arabie Saoudite à une prise de participation. La banque a démenti avoir été contactée par un fonds saoudien.

Julius Bär (-0,2%) avait été longtemps dauphin de la banque aux deux voiles avant de voir tous ses gains du jour fondre. Dans le sillage du rapport sur dix mois de Julius Bär, nombre d'analystes ont revu à la hausse leurs prévisions et ont relevé l'objectif de cours, notamment pour prendre en compte la solide évolution des avoirs sous gestion. UBS (+0,1%) a terminé dans le vert.

Derrière Credit Suisse, Logitech (+1,2%) et Lonza (+0,9%) complètent le podium du jour.

Les poids lourds Novartis (+0,5%) et Nestlé (+0,2%) ont plus ou moins nettement soutenu l'indice, alors que Roche (+0,2%) est resté longtemps scotché dans le rouge mais a terminé dans le vert. Le bon de jouissance avait gagné plus de 5% la veille après des données cliniques positives.

Les salariés du site d'ABB Sécheron, à Meyrin, ont décidé de mettre fin à l'arrêt de travail entamé la semaine dernière pour protester contre la délocalisation de la production en Pologne. L'action ABB a gagné 0,5%.

Richemont (-0,3%) et Swatch (+0,1%) ont réagi diversement aux bons chiffres des exportations horlogères. Omega, une des marques de Swatch, a lancé son premier site de vente en ligne aux Etats-Unis.

Dufry (-0,2%) a ouvert sept magasins à l'aéroport mexicain de Cancun, d'une surface totale de 2540 m2.

Sika et LafargeHolcim (chacun -0,9%) sont les deux plus gros perdants du jour devant Kühne+Nagel (-0,5%).

Sur le marché élargi, le détaillant Valora (+3,4%) a levé un produit net de 166 mio CHF par le biais d'un placement de 554'401 nouvelles actions au prix de 310 CHF par unité. L'opération a été sursouscrite.

Sulzer (+1,5%) a annulé l'acquisition du néozélandais Simcro, n'ayant pas obtenu l'aval des autorités. La veille, le groupe industriel a annoncé le départ du directeur financier (CFO) Thomas Dittrich à fin mars 2018.

rp/lk

(AWP / 21.11.2017 18h15)
News les plus lues