Bourse Zurich: ouverture dans le vert, Credit Suisse et Clariant au centre

Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert mercredi en hausse, après avoir cédé du terrain la veille. La clôture dans le vert des places américaines semblait soutenir les marchés européens, même si la volatilité risque de demeurer élevée. En Suisse, les deux "blue chips" Credit Suisse et Clariant étaient sous les feux des projecteurs après leurs résultats annuels.

Aux Etats-Unis, les principaux indices ont notamment été portés par l'une des premières apparitions en public du nouveau président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell. Ce dernier a déclaré que la banque centrale continuera à surveiller les risques en matière de stabilité financière.

Au niveau macroéconomique, les investisseurs scruteront les chiffres de l'inflation (CPI) aux Etats-Unis de janvier qui seront publiés cet après-midi. "Ces derniers pourraient bien apporter de la volatilité", font remarquer les analystes de Mirabaud Securities. Outre-Atlantique, on attendait également la publication des ventes au détail de janvier.

En Europe quelques données alimenteront les marchés, à savoir la production industrielle de décembre et la deuxième estimation du produit intérieur brut (PIB) au 4e trimestre de la zone euro.

L'Allemagne a confirmé son inflation à 1,6% en janvier et annoncé que son PIB a progressé de 0,6% au 4e trimestre.

A 9h30, le Swiss Market Index (SMI) s'enrobait de 0,7% à 8820,22 points, le Swiss Leader Index (SLI) de 0,71% à 1444,91 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,76% à 10'166,73 points. Sur les 30 principales cotations de la place zurichoise, 28 étaient dans le vert tandis que Clariant et Swiss Life cédaient du terrain.

Credit Suisse (+2,5%) affichait la deuxième meilleure performance dans les premiers échanges. Le géant bancaire a fortement amélioré sa performance en 2017, sans toutefois sortir de la zone déficitaire. La dépréciation de 2,3 mrd CHF liée à la réforme fiscale américaine a plombé le quatrième trimestre et sapé les bonnes performances des trois premiers partiels de l'année.

Les autres valeurs financières Julius Bär (+1%), UBS (+0,7%), Zurich Insurance (+0,5%) et Swiss Re (+0,6%) progressaient également.

Clariant (-1,2%) tenait la lanterne rouge, après des résultats annuels pourtant supérieurs aux attentes du marché. Dans la foulée, le groupe de Muttenz va proposer un relèvement de la rémunération des actionnaires et confirme ses objectifs à moyen terme.

Aryzta (+3,2) occupait le haut du podium sans information particulière, tandis que Partners Group (+1,3%) prenait la 3e place.

Au niveau des poids lourds, Roche (+0,4%) a obtenu auprès de l'Agence sanitaire américaine (FDA) un statut d'examen prioritaire pour le Rituxan (rituximab) dans l'indication contre le pemphigus vulgaire. Novartis (+0,6%) et Nestlé (+1,1%) soutenait l'indice vedette.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,3%) et Swatch (+0,5%) prenaient aussi quelques points.

Au niveau du marché élargi, Kudelski s'affalait de 7,1%. Le groupe vaudois a vu sa rentabilité fortement reculer l'année dernière, en raison notamment de la réorientation des activités vers la cybersécurité et les mauvaises performances dans les activités traditionnelles d'accès TV. Vu la faiblesse des résultats, la société a raboté son dividende.

En revanche, la banque Valiant prenait 1,1% après la publication d'un bénéfice net annuel en hausse et le relèvement du dividende. Son directeur général endossera le rôle de président du conseil d'administration en 2020, après la démission du tenant du titre actuel.

Les investisseurs s'intéressaient aussi à Temenos (+1,5%), après ses chiffres du 4e trimestre. Le développeur de logiciels bancaires a enregistré en 2017 des résultats en nette hausse, tirés par toutes les régions. Pour l'année en cours, le groupe genevois anticipe également une progression notable de ses résultats.

lk/al

(AWP / 14.02.2018 10h15)
News les plus lues