Bourse Zurich: ouverture en hausse, les bancaires recherchées

Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en hausse lundi, les valeurs bancaires étant particulièrement plébiscitées. Les tendances sur les autres places financières étaient mitigées. Wall Street a fini sans direction vendredi, tandis que Tokyo a bouclé la séance de lundi en légère progression. La politique - avec le début officiel des négociations sur le Brexit - ainsi que la macroéconomie vont rythmer la semaine.

En France, le second tour des élections législatives a accordé une majorité absolue au parti du président Emmanuel Macron, La République en marche, malgré un taux d'abstention record. "Les indices européens devraient saluer la victoire ce matin, mais les anticipations étaient déjà très importantes", selon les analystes de Mirabaud Securities.

Un an après le séisme du référendum britannique, les négociations du Brexit démarrent officiellement lundi à Bruxelles et les Européens craignent que la fragilité du gouvernement de Theresa May ne complique ces tractations historiques.

En l'absence d'annonce d'entreprise notable, les investisseurs devraient se tourner vers les nombreuses statistiques macroéconomiques. Le Japon a enregistré en mai un déficit commercial surprise, malgré de vigoureuses exportations qui n'ont pas suffi à compenser le renchérissement des importations.

Au menu de la semaine figurent jeudi l'indice de la confiance des consommateurs en zone euro en juin et les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis. Vendredi, ce seront les PMI manufacturiers et des services qui seront suivis en zone euro et aux Etats-Unis.

A 09h39, le SMI progressait de 0,69% à 9025,46 points, le SLI s'adjugeait 0,76% à 1428,47 points et le SPI prenait 0,68% à 10'284,59 points. Hormis Lindt, les 29 autres valeurs vedettes progressaient.

Credit Suisse (+3,0%) affichait un bond notable et s'inscrivait en tête du classement SMI/SLI. Plusieurs analystes ont repris la couverture du titre, tandis que Deutsche Bank a recommandé la nominative à l'achat. La banque allemande a cependant abaissé d'un franc l'objectif de cours à 15,00 CHF. UBS (+1,0%) et Julius Bär (+0,5%) étaient portés par cette vague de recommandations.

Certaines cycliques étaient également demandées, à l'instar d'ABB (+1,0%), Clariant (+0,9%) et Aryzta (+0,5%).

Chez les poids lourds, Novartis (+0,8%) profitait du feu vert européen pour son biosimilaire Rixathon développé par sa filiale Sandoz. Roche (+0,4%), détenteur de la substance de référence, ne pâtissait pas de cette même annonce. La concurrence d'un biosimilaire du MabThera/Rituxan était anticipée de longue date. Nestlé (+0,3%) s'inscrivait en modeste hausse.

Sur le marché élargi, Idorsia (+10,3% à 15,05 CHF) bondissait. L'émanation des activités de recherche et de développement d'Actelion, racheté par l'américain Johnson&Johnson, a fait vendredi ses premiers pas à la Bourse suisse à un cours initial de 10 CHF.

Conzzeta (+3,5%) a annoncé avoir maintenu au premier semestre 2017 la dynamique observée sur les six derniers mois de 2016.

Logitech (+1,0%) avançait, Kepler Cheuvreux ayant relevé l'objectif de cours.

Flughafen Zurich (-0,1%) ne parvenait pas à profiter du même genre d'aubaine. HSBC a remonté recommandation et objectif de cours.

La pharmacie en ligne Zur Rose pourrait déjà entrer en Bourse en juillet, selon le journal dominical "Sonntagszeitung". La société organise ce lundi l'assemblée générale devant entériner cette opération, officiellement prévue avant la fin de l'année.

al/jh

(AWP / 19.06.2017 10h15)
News les plus lues