Bourse Zurich: ouverture sans direction, Nestlé reste sous pression

Zurich (awp) - La Bourse suisse a ouvert en légère baisse vendredi avant de virer au vert. Les impulsions de la veille en provenance de Wall Street étaient toutefois faibles. Jeudi soir, les indices américains ont terminé peu changés en dépit de la réalisation de quelques records. Les marchés en Asie ont cédé du terrain dans la nuit de vendredi. Dans l'ensemble, on observe un regain de prudence parmi les investisseurs, en raison également d'éventuels relèvements de taux aux Etats-Unis prochainement, a commenté un analyste.

Les programmes d'abaissement fiscaux et des dépenses que laisse entrevoir le président américain Donald Trump restent dans la ligne de mire des marchés. Le président devrait bientôt passer à leur réalisation, reste cependant à savoir dans quelle mesure il pourra combler les attentes, a commenté un intervenant. En Suisse, un négoce calme semble se profiler, les nouvelles d'entreprises sont denrées rares. La petite échéance Eurex pourrait toutefois donner lieu à quelque volatilité.

A 9h30, le SMI baissait de 0,08% à 8460,44 points. Le SLI cédait 0,05% à 1346,70 points et le SPI 0,03% à 9296,57 points. Parmi les 30 titres les plus importants, 16 lâchaient du lest, 10 progressaient et quatre étaient inchangés.

Nestlé (-0,5%) pesait sur l'indice. La veille, l'action avait déjà perdu passablement de terrain après la publication de résultats annuels décevants et une perspective réservée. Vendredi matin, plusieurs analystes ont publié des commentaires et revu, pour la plupart légèrement à la baisse, leurs objectifs de cours. Les analystes d'UBS, Golman Sachs et Deutsche Bank maintiennent toutefois leur recommandation d'achat.

Aryzta (-1,4%) cédait nettement du terrain. L'action du boulanger avait relevé quelque peu la tête après le départ de plusieurs membres de la direction. Une série de cycliques baissait aussi, soit ABB (-0,4%), Richemont et LafargeHolcim (les deux -0,3%).

Parmi les poids lourds pharma, Novartis (+0,3%) progressait, tandis que Roche (-0,1%) baissait un peu. Les analystes de Jefferies ont relevé les objectifs de cours des titres et confirmé la recomandation d'achat. Pour Roche, le marché attend déjà depuis longtemps les résultats de l'étude Aphinity sur le cancer du sein et pour Novartis les chiffres d'affaires du médicament pour le coeur Entresto, ont-ils commenté.

Clariant (+0,9%) se reprenait nettement, après avoir cédé du terrain la veille sur fond de résultats annuels mitigés. Goldman Sachs a néanmoins relevé sa recommandation pour le titre du chimiste spécialisé à "buy", avançant une amélioration dans la qualité des revenus et des perspectives de croissance honorables. Bernstein ne partage toutefois pas cet avis, qui a dégradé son appréciation à "underperform".

Credit Suisse (+1,2%) caracolait en tête d'indice, après des commentaires élogieux de Morgan Stanley et de Bank of America Merrill Lynch. UBS stagnait tandis que Julius Bär abandonnait 0,6%.

Sur le marché élargi, BB Biotech (inchangé) a confirmé son avertissement sur lourdes pertes avec la publication de son rapport définitif. Cembra Money Bank (+0,2%) entend racheter le facturateur vaudois Swissbilling pour "moins de 10 mio CHF". Vontobel évoque une transaction raisonnable.

tp/ys/fah/jh

(AWP / 17.02.2017 10h15)
News les plus lues