Bourse Zurich: peu de changements attendus, prudence avant la présidentielle

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait ouvrir sur des gains anecdotiques vendredi matin, deux jours avant le premier tour d'une élection présidentielle française plus indécise que jamais. Wall Street a terminé en hausse marquée, soutenu notamment par les bons résultats des entreprises américaines, malgré une légère baisse à l'annonce d'une fusillade sur les Champs-Elysées. La saison des résultats trimestriels se poursuit en Suisse.

Pour Mirabaud Securities, l'élection en France d'un candidat prônant la sortie de la zone euro et la mise en place d'un tel dispositif entraînerait une crise financière importante. Si la France devait revenir au franc, l'impact sur les banques françaises pourrait être très violent, surtout sur la durée.

Jeudi soir, une fusillade survenue sur la très touristique avenue des Champs-Elysées à Paris a fait un mort et plusieurs blessés. L'attaque a été revendiquée par l'Etat islamique. Le président François Hollande a parlé d'un acte terroriste.

Les investisseurs garderont un oeil sur l'activité manufacturière en Allemagne et en zone euro, ainsi que les ventes au détail en Grande-Bretagne. Le prix à l'importation et à l'exportation seront dévoilés aux Etats-Unis dans l'après-midi.

A 8h30, le préSMI compilé par Julius Bär prenait 0,06% à 8563,28 points.

ABB (+0,1%) grappillait quelques gains au lendemain de la publication des chiffres trimestriels. Standard & Poor's a relevé la recommandation du conglomérat industriel à "hold", l'agence de notation se montrant plutôt confiante pour l'avenir du groupe. JP Morgan et Société Générale ont pour leur part relevé leur objectif de cours respectif.

En l'absence de nouvelles, les valeurs du SMI/SLI présentaient de faibles variations. Swatch (-0,7%) faisait exception. Clariant (-0,1%) continuait à reculer après avoir perdu 0,8% la veille,.

Swiss Re (+0,1%) tient son assemblée générale ce vendredi. Actares a dénoncé jeudi chez le réassureur des rémunérations trop élevées pour la direction, ainsi qu'un manque de représentation féminine au sein de l'organe de surveillance. L'association d'actionnaires reconnaît néanmoins au groupe zurichois une responsabilité entrepreneuriale exemplaire.

Sur le marché élargi, Sulzer (+1,6%) profitait visiblement d'un commentaire positif d'UBS, qui a amélioré la recommandation du groupe winterthourois à "buy".

Trois sociétés ont publiés leurs chiffres trimestriels, dont Panalpina (-1,7%) qui a déçu les prévisions. Inficon et BB Biotech ne bénéficiaient pas d'une indication avant-Bourse.

Dottikon ES (pas de cours) va abandonner son activité de recyclage de produits chimiques pour tiers. Des éléments exceptionnels vont par ailleurs peser sur le résultat de l'exercice 2016/17 à hauteur de 5 mio CHF.

SHL Telemedicine (aucune indication) a nommé Yoav Rubinstein directeur général (CEO) et Yossi Vadnagra directeur financier (CFO) ad interim.

fr/ol

(AWP / 21.04.2017 08h49)

News les plus lues