Bourse Zurich: toujours à la chasse aux records avec l'aide de Roche

Zurich (awp) - La Bourse suisse continuait sa marche en avant mercredi matin, le Swiss Market Index (SMI) ayant dépassé son plus haut annuel de la veille. Les principaux indices de Wall Street ont bouclé la séance de mardi sur de nouveaux pics historiques sur fond d'indicateurs et de résultats d'entreprises de bon augure. Le géant pharmaceutique Roche soutenait le marché sous nos latitudes.

Dans son commentaire matinal, Mirabaud Securities souligne que malgré les nouveaux records à New York, les variations de cours se sont avérées modestes. La bonne tendance a été soutenue par la remontée du prix du baril de pétrole et la baisse de la volatilité.

La Bourse de Tokyo a terminé en hausse mercredi, au terme d'une séance relativement peu animée avant un jour férié au Japon.

Alors que les nouvelles d'entreprises se font rares, les investisseurs vont se concentrer sur les données macroéconomiques aux Etats-Unis, avec les commandes de biens durables pour le mois d'octobre, la 2e estimation du moral des ménages et les demandes hebdomadaires d'allocation chômage.

Les marchés scruteront également avec grande attention les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). Toujours aux Etats-Unis, la semaine boursière se terminera ce mercredi, en raison des jours fériés de Thanksgiving et de Black Friday.

Vers 9h25, le SMI montait de 0,28% à 9350,79 points, après avoir atteint un plus haut annuel à 9356,06. Le Swiss Leader Index (SLI) gonflait de 0,2% à 1504,87 points et le Swiss Performance Index (SPI) de 0,25% à 10'718,38 points. Parmi les trente valeurs vedettes, 16 progressaient et douze reculaient. Le bon de participation Lindt et la nominative Lonza étaient stables.

Roche caracolait en tête de la famille SMI/SLI avec une hausse de 0,7%. Le laboratoire rhénan s'est vu attribuer une recommandation d'achat de Liberium, qui souligne notamment l'impact moins fort qu'escompté de la concurrence des biosimilaires sur les principaux moteurs de vente. Le groupe inaugure cette semaine son nouveau centre d'innovation à Kaiseraugst.

Les autres poids lourds Novartis et Nestlé (+0,2% chacun) se situaient juste en dessous de la moyenne.

Quelques financières se trouvaient dans le bon wagon, à l'image de Swiss Re (+0,3%). Baader Helvea a relevé la recommandation du réassureur à "buy" de "hold". Après la saison des ouragans, Le courtier genevois s'attend à des hausses de tarifs lors de la phase de renouvellement des contrats en janvier. Les autres assureurs cédaient du terrain.

Credit Suisse (+0,4%), Julius Bär (+0,3%) et UBS (+0,2%) étaient dans le vert, alors que les spécialistes s'attendent à un soutien conjoncturel pour le secteur financier. Les deux premiers nommés présentent les perspectives les plus réjouissantes.

Les valeurs du luxe Richemont (+0,7%) et Swatch (+0,5%) semblaient toujours portés par les bonnes statistiques des exportations horlogères publiées la veille.

Sonova (+0,7%) et Dufry ou LafargeHolcim (+0,5% tous deux) figuraient également parmi les principaux gagnants.

Adecco (-0,3%) se morfondait dans le bas de tableau. Le géant de l'intérim a nommé un nouveau responsable de la région Asie-Pacifique (APAC) en la personne de Ian Lee. Ce dernier rejoindra le comité directeur au même titre que Rob James, directeur de l'information (CIO).

Logitech se classait dernier avec un recul de 0,8%, en l'absence de nouvelles.

Sur le marché élargi, Comet (-1,1%) tient une journée des investisseurs ce mercredi. Le spécialiste fribourgeois des rayons X et radiofréquences a confirmé ses objectifs annuels et assuré pouvoir remplir ceux fixés à l'horizon 2020 avec une année d'avance. Les analystes saluent une dynamique prometteuse.

fr/jh

(AWP / 22.11.2017 10h15)
News les plus lues