Bourse Zurich: vers une ouverture anémique au lendemain d'une hausse marquée

Zurich (awp) - La Bourse suisse s'acheminait mercredi vers une ouverture tout juste au dessus de l'équilibre. Richemont est venu animer quelque peu un front des nouvelles d'entreprises sinon amorphe avec des résultats sur cinq mois légèrement supérieurs aux attentes du marché. Vaudoise a emboîté le pas du gestionnaire genevois de marques de luxe, dévoilant une rentabilité semestrielle en hausse sur un an.

L'agenda conjoncturel n'était guère plus chargé avant les premiers échanges hormis la confirmation de l'inflation en août outre-Rhin, à 1,8%. Sur le coup de 10h sera publié le rapport mensuel sur le pétrole de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). La zone euro doit encore faire le point en fin de matinée sur sa production industrielle et le Royaume-Uni sur son marché du travail en juillet. Les Etats-Unis livreront en début d'après-midi le niveau des prix à la production en août, puis celui des stocks hebdomadaires de pétrole brut.

A 08h18, le préSMI compilé par Julius Bär grignotait 0,05% à 9058,14 points. La plupart des valeurs vedettes grappillaient des fragments de pourcentages, mais Givaudan (+1,1%), SGS (+0,7%) et surtout Sika (+3,6%) sortaient du lot, sans nouvelle particulière. Aucune ne s'enfonçait en dessous de la ligne de flottaison.

La progression de 10% des ventes de Richemont (stable) sur cinq mois ne semblait pas émouvoir outre-mesure les détenteurs de capitaux. Son concurrent Swatch prenait pour sa part 0,2%.

Les poids lourds pharmaceutiques se prélassaient mollement. Roche (+0,1%) et Novartis (inchangé) ont publié des confirmations de l'efficacité ou du profil de risque de divers médicaments. Le paquebot alimentaire Nestlé (stable) ne semblait pas encore disposé à larguer les amarres.

Clariant (inchangé) prévoit avec son nouveau partenaire chinois Tiangang d'injecter plusieurs millions dans un site de production en Chine.

Sur le marché élargi, les observateurs guetteront encore la réaction des investisseurs au rétablissement de la rentabilité de la Vaudoise (pas de cours avant-Bourse). L'assureur est parvenu à améliorer son ratio combiné sur six mois, mais table pour l'ensemble de l'exercice en cours sur des résultats inférieurs à ceux de l'an dernier.

Charles Vögele, repris par Sempione Retail, sera décoté le 21 septembre. Un tribunal zougois a annulé l'ensemble des titres encore en circulation.

jh/ol

(AWP / 13.09.2017 08h40)
News les plus lues