Bouygues Telecom poursuit sur sa lancée grâce à de bonnes performances commerciales

Paris - L'opérateur Bouygues Telecom, filiale du groupe Bouygues, a publié jeudi un bénéfice net multiplié par cinq pour le premier trimestre à 68 millions d'euros, porté notamment par de bons résultats commerciaux, tant sur le fixe que sur le mobile, et confirmé ses objectifs.

Sur les trois premiers mois de l'année, l'opérateur a vu son chiffre d'affaires progresser de 5,9% pour s'établir à 1,28 milliard d'euros, une poursuite de la dynamique de l'exercice précédent qui confirme ainsi le redressement observé ces derniers trimestres.

Des résultats portés par une forte progression de la base clients sur le mobile comme sur le fixe, qui poursuit, là encore, la tendance observée sur l'année 2017.

Sur le mobile, l'opérateur revendique en effet 132.000 clients abonnés supplémentaires sur la période, qui lui permet de revendiquer désormais 14,8 millions d'abonnés, dont 8 millions d'abonnés 4G, plus susceptibles de disposer de forfaits données plus importants et donc plus rentables.

Sur le fixe, Bouygues Telecom revendique 64.000 nouveaux abonnés fibre, son meilleur trimestre depuis le lancement de ses offres sur cette technologie, qui porte son parc clients très haut débit fixe à 329.000 clients.

Plus globalement, l'opérateur compte désormais 3,5 millions de clients sur le fixe, dont 50.000 clients supplémentaires, soulignant le fait que les recrutements sur la fibre compensent largement une légère perte sur les abonnements ADSL.

Entre janvier et mars, l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) s'est amélioré de 12,8%, à 247 millions d'euros, avec une marge d'Ebitda désormais à 23,9%, en hausse de 1,6 point sur un an, ce qui démontre une amélioration de la rentabilité de la filiale télécoms du groupe Bouygues.

En termes d'investissements, l'opérateur estime à 1,2 milliard d'euros son effort d'investissement brut.

Au titre des perspectives, le groupe Bouygues a confirmé ses objectifs pour l'exercice actuel, avec une croissance de 3% du chiffre d'affaires services de sa filiale télécoms, une marge d'Ebitda en hausse par rapport à 2017.

Le groupe envisage à moyen terme un flux de trésorerie libre à 300 millions d'euros pour 2019.


(©AFP / 17 mai 2018 06h18)
News les plus lues