CFF: Talgo retire son recours contre l'adjudication à Stadler Rail

Saint-Gall (awp/ats) - Opposée au contrat passé entre Stadler Rail et les CFF pour l'acquisition de 29 nouvelles rames, la société espagnole Talgo jette définitivement l'éponge. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a annoncé mercredi qu'elle a retiré son recours.

Concurrente malheureuse de Stadler Rail, la société se savait hors course. Dans une décision incidente rendue en octobre dernier, le TAF avait déjà pratiquement donné son feu vert au contrat de 1mrd CHF passé entre les CFF et le constructeur de Bussnang.

Il avait révoqué l'effet suspensif accordé précédemment à Talgo et indiqué qu'un premier examen du recours montrait que celui-ci était en grande partie manifestement mal fondé. Les arguments avancés et les questions soulevées par Talgo ne pouvaient par conséquent plus modifier le résultat de l'adjudication.

Les 29 nouveaux trains qui seront construits par Stadler Rail doivent répondre à l'augmentation prévue des voyageurs après l'ouverture des tunnels de base du Gothard et du Ceneri. Les convois assureront d'abord les liaisons Bâle-Milan et Zurich-Milan avant d'être mis en service sur d'autres axes essentiellement internationaux.

Ils remplaceront à terme les trains à caisses inclinables de type ICN et ETR 610 sur la ligne du Gothard. L'entreprise Alstom avait également soumis une offre. Elle l'avait ensuite retirée, contrairement à Talgo, qui avait dans un premier temps contesté l'adjudication avant de faire machine arrière (Décision de radiation du rôle dans la cause B-2960/2014).

ats/al

(AWP / 17.12.2014 13h32)
News les plus lues