COTON/Revue hebdo: les cours portés à New York par les craintes sur la récolte

New York (awp/afp) - Les cours du coton ont progressé cette semaine à New York, portés par les inquiétudes sur la récolte à venir aux Etats-Unis dans différentes zones de production.

Selon un rapport du ministère américain de l'Agriculture (USDA) publié lundi, seuls 13% de la production de coton étaient plantés à la fin de la semaine dernière dans le pays contre 18% en moyenne sur les cinq dernières années à la même époque.

"Et cette semaine, des trombes d'eau sont tombées sur les régions du sud-est des Etats-Unis et du Delta (du Mississippi), ce qui va retarder encore plus les plantations", a remarqué Sharon Johnson, agent de courtage pour KCG Futures.

"On sait déjà que la sécheresse affecte fortement le Texas", le principal Etat producteur de coton aux Etats-Unis. "Le marché peut gérer si une zone de production rencontre de grosses difficultés, mais pas si c'est deux ou trois zones", souligne la spécialiste.

"On craint de manquer de coton avant le début de la prochaine récolte vu que les réserves sont déjà à un niveau très bas", ajoute-t-elle.

Les chiffres hebdomadaires sur les ventes à l'étranger de fibre blanche produite aux Etats-Unis étaient de leur côté conformes aux attentes mais "la solidité des importations par la Chine continue de surprendre le marché" et stimule un peu plus les cours de la fibre blanche, selon les analystes de Plexus Coton.

La livre de coton pour livraison en juillet cotée à New York, le contrat le plus échangé actuellement sur l'IntercontinentalExchange, évoluait vendredi à la mi-séance à 94,56 cents contre 93,25 cents il y a une semaine.

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, s'échangeait à 95,30 USD contre 94,20 USD les 100 livres vendredi dernier.

afp/al



(AWP / 02.05.2014 19h41)
News les plus lues