COTON/Revue hebdo: les cours reculent après les chiffres de l'USDA

(reprise de vendredi soir)

New York (awp/afp) - Les cours du coton ont cédé du terrain cette semaine à New York en dépit de craintes sur la prochaine récolte de fibre blanche aux Etats-Unis, sapés en fin de semaine par des prévisions d'une hausse des stocks américains.

Jusqu'à la parution vendredi en cours de séance des chiffres mensuels du ministère américain de l'Agriculture (USDA) sur l'offre et la demande agricoles mondiales, les cours du coton avaient évolué dans une fourchette étroite.

Ils se sont maintenus à des niveaux élevés, restant "relativement proches des 95 cents par livre, leur plus haut niveau (en clôture) depuis février 2012", ont relevé les experts de Commerzbank.

En effet, les opérateurs s'inquiétaient "des répercussions de la sécheresse au Texas, le plus important Etat producteur de coton des Etats-Unis, et en Californie, le troisième Etat producteur", sur la récolte de fibre blanche aux Etats-Unis au cours de la campagne 2014/2015, ont expliqué les experts.

L'USDA prévoit une récolte moindre qu'anticipé, même si plus importante que l'an dernier, de 14,5 millions de balles (contre 12,9 en 2013/2014). Cette hausse était en majeure partie attribuée par le marché à la progression des prix, qui rendait la culture du coton plus attractive pour les producteurs américains.

D'autre part, les stocks de fin de campagne ont été révisés en hausse à 3,9 millions de balles, les exportations reculant de 7% "en raison de l'anticipation d'une demande mondiale moins importante" en coton américain, a indiqué le ministère dans ce document.

La production de fibre blanche mondiale devrait cependant avoir reculé un peu plus que prévu, de 1,4% par rapport à la campagne 2013/2014 cette année, a prévu l'USDA, tablant sur 115,5 millions de balles.

Au total, "ces chiffres sont contrastés", a résumé Sharon Johnson. En effet, en dépit de la baisse de la production mondiale et du volume moins important que prévu de la production américaine, la nette progression des stocks de fin de campagne prévue pour l'année prochaine aux Etats-Unis a créé les conditions "d'une chute des prix pour le contrat de juillet", le contrat de référence sur le marché.

La livre de coton pour livraison en juillet cotée à New York, le contrat le plus échangé actuellement sur l'IntercontinentalExchange, a fini à 92,36 cents en cours de séance vendredi contre 94,32 cents en fin de semaine précédente (-2,1%).

L'indice Cotlook A, moyenne quotidienne des cinq prix du coton les plus faibles sur le marché physique dans les ports d'Orient, s'échangeait à 94,30 dollars les 100 livres contre 95,30 dollars (-1,5%).

afp/rp



(AWP / 12.05.2014 06h21)
News les plus lues