Catalogne: Mas favorable à des élections anticipées centrées sur la question de l'indépendance

Barcelone - Le président régional catalan Artur Mas s'est dit prêt mardi soir à organiser des élections régionales anticipées centrées sur la seule question de l'indépendance, estimant qu'il s'agit de l'unique voie encore possible permettant aux Catalans de s'exprimer.

M. Mas, qui ne s'était pas encore prononcé clairement sur ce sujet depuis la consultation symbolique du 9 novembre, a proposé un plan détaillé en ce sens devant quelque 3.000 personnes lors d'une conférence à Barcelone, mais n'a pas fixé de date.

Avant d'annoncer la tenue de ces élections, il souhaite mettre sur pied une liste transversale et forte impliquant l'ensemble des partis favorables à l'autodétermination, ainsi que des représentants de la société civile et des politiques.

Appelant à l'unité les partis favorables à l'autodétermination, M. Mas a estimé qu'il fallait laisser de côté les discussions éternelles sur des sujets secondaires.

Cette plateforme, si elle emportait la majorité absolue, disposerait alors d'un mandat de 18 mois pour lancer un processus qui pourrait déboucher sur la création d'un Etat catalan indépendant.

M. Mas, qui s'est ainsi rapproché mardi soir du programme de la gauche indépendantiste, a expliqué que ses élus devraient proposer l'ouverture de négociations formelles si nécessaire avec une médiation extérieure, préparer des institutions (...) afin d'assurer la transition efficace vers la création d'un nouvel Etat, préparer les bases d'une future Constitution catalane, le tout pour organiser en fin de compte des élections en vue d'une assemblée constituante.

La décision finale appartient au peuple catalan, a lancé le leader nationaliste, considérant que les 2,3 millions de Catalans qui ont participé à la consultation du 9 novembre avaient mérité cette option.

M. Mas, du parti Convergencia i Unio (droite nationaliste), qui devra au minimum compter sur le soutien d'Esquerra Republicana de Catalunya (ERC, gauche indépendantiste) pour une telle feuille de route, a en outre indiqué qu'il ne serait pas obligatoirement le chef d'une telle coalition.

(©AFP / 25 novembre 2014 21h50)