Cent millions d'euros d'investissement pour produire un substitut au charbon

Paris - La société européenne de biomasse, une PME française, va investir 100 millions d'euros dans un ensemble industriel qui produira des granulés de bois pouvant remplacer le charbon et permettra de créer 350 emplois directs et indirects, a-t-elle annoncé jeudi.

Basé sur la plateforme de Pomacle-Bazancourt, cet ensemble "inédit" comprend une centrale de cogénération biomasse qui fournira de l'électricité à Enedis et la vapeur à un industriel, et une usine qui produira chaque année 120.000 tonnes de biocombustible.

Baptisé HCPI (pour haut pouvoir calorifique industriel), ce combustible fabriqué à partir des résidus de bois issus des forêts de la région, représente une "véritable alternative au charbon ne nécessitant pas de modifier les chaudières existantes", selon un communiqué de la société européenne de biomasse.

Le projet est mené par la PME avec le fonds d'investissement Meridian et la Banque des territoires.

(©AFP / 12 juillet 2018 16h16)
News les plus lues