Ceva Logistics rejette une offre de reprise avec le soutien de CMA CGM

(synthèse)

Zurich (awp) - Ceva Logistics a fait l'objet d'une proposition de rachat, qu'il a rejetée. L'offre, non sollicitée, proposait 27,75 par action et a été "examinée soigneusement" par le conseil d'administration, qui l'a refusée à l'unanimité. Dans le même temps, l'actionnaire de référence CMA CGM a annoncé jeudi envisager une hausse de sa participation.

Ces nouvelles ont fait "exploser" le cours de l'action de l'entreprise américaine de logistique, qui s'affichait à 24,41 francs vers 11h30, soit une hausse de 31%, à contre-tendance du marché.

Peu auparavant, la société cotée au SPI depuis mai avait annoncé son rejet d'une offre de rachat proposant un prix de 27,75 francs par titre. Il l'a jugée insuffisante, eu égard au potentiel de développement de l'entreprise. L'actionnaire stratégique de Ceva Logistics, l'armateur français CMA CGM (Compagnie maritime d'affrètement - Compagnie générale maritime) a affirmé son soutien à la décision du conseil d'administration.

L'offre présentée aurait signifié une prime d'environ 50% par rapport au cours de clôture de mercredi (18,42 francs) et valorisé l'entreprise à hauteur de 1,53 milliard de francs.

"Après avoir examiné l'offre avec soin, le conseil d'administration a conclu qu'elle n'était pas dans le meilleur intérêt de l'entreprise et des actionnaires", a relevé Ceva Logistics.

La société et son actionnaire de référence examinent des mesures pour renforcer la compétitivité du logisticien. Les deux parties ont par ailleurs modifié leur accord en vertu duquel CMA CGM n'augmentera pas sa participation, actuellement plafonnée à 24,99%, d'ici le 5 novembre. La porte est donc ouverte pour une prise de participation jusqu'à concurrence de 33,33%.

Dans un communiqué, CMA CGM a annoncé sa collaboration en vue d'un développement stratégique avec Ceva. Cela porte sur une meilleure collaboration dans la gestion du fret et sur des investissements pour l'infrastructure technologique, notamment. Une hausse de la participation dans Ceva est également envisagée, afin d'apporter la stabilité nécessaire, annonce le géant du fret basé à Marseille.

La communauté des analystes s'attend à ce que l'armateur français augmente très rapidement sa participation. Lors de son entrée en Bourse au printemps, Ceva avait fixé un prix d'émission à 27,50 francs par action. Le cours a nettement faibli ces derniers mois, jusqu'à atteindre un plus bas à 18,30 francs mercredi, avant le saut enregistré jeudi.

op/buc

(AWP / 11.10.2018 12h00)
News les plus lues