Cisco: lourde perte exceptionnelle mais le c.a. repart à la hausse

San Francisco - L'équipementier américain en informatique et télécoms Cisco a vu son chiffre d'affaires trimestriel repartir à la hausse mais a accusé une perte exceptionnelle énorme en raison de la récente réforme fiscale américaine.

Selon les chiffres publiés mercredi, Cisco a inscrit une charge fiscale exceptionnelle de 11,1 milliards de dollars sur le trimestre novembre-décembre-janvier, qui correspond au deuxième trimestre de son exercice décalé. Cette charge est due à la réforme fiscale votée aux Etats-Unis en décembre et qui prévoit notamment de baisser la fiscalité des entreprises.

Mais dans l'immédiat, la réforme modifie la comptabilité des entreprises américaines, entraînant des gains pour certaines, des pertes pour d'autres.

En l'occurrence, Cisco subi une perte nette de 8,8 milliards de dollars sur le trimestre.

Mais si l'on ne tient pas compte de cet élément non récurrent, le bénéfice par action --référence en Amérique du Nord-- ressort à 63 cents, mieux qu'attendu en moyenne par les analystes qui tablaient sur 59 cents.

Le groupe a également fait mieux que prévu en terme de chiffre d'affaires, en hausse de 3% à 11,9 milliards de dollars contre 11,8 anticipés par les marchés. Cette croissance trimestrielle est la première depuis deux ans.

Ces informations faisaient avancer le titre de 5,65% à 44,47 dollars dans les échanges électroniques d'après clôture, vers 21H30 GMT.

Autre annonce de nature à réjouir les investisseurs : Cisco prévoit de nouveaux rachats d'actions pour 25 milliards de dollars.

Enfin, Cisco anticipe une hausse située entre 3 et 5% de son chiffre d'affaires pour le trimestre en cours, ainsi qu'un bénéfice ajusté situé entre 64 et 66 cents par action.

jc/jld/pb

CISCO SYSTEMS


(©AFP / 14 février 2018 21h50)
News les plus lues