Cisjordanie: décès d'un Israélien blessé par balles près d'une colonie (armée)

Jérusalem - Un civil israélien grièvement blessé mardi soir dans sa voiture par des tirs près d'une colonie dans le nord de la Cisjordanie occupée est décédé, a indiqué l'armée israélienne.

L'attaque s'est produite près de la colonie de Havat Gilad, à l'est de la ville palestinienne de Naplouse. Le blessé est décédé dans un hôpital où il avait été évacué, a-t-on ajouté de même source.

Des recherches dans tout le secteur de l'attaque ont été lancées par l'armée pour tenter de retrouver le ou les agresseurs.

Avant d'être évacué, la victime, âgé d'une trentaine d'années avait eu le temps de lancer un appel au secours avec son téléphone qui a été diffusé par la radio publique. "On m'a tiré dessus près de Havat Gilad", a-t-il crié avant de s'effondrer. La radio a précisé que l'Israélien tué résidait dans cette colonie.

Le président israélien Reuven Rivlin a affirmé dans un communiqué qu'il était "certain" que les "forces de sécurité mettront la main sur les auteurs de cette attaque pour les traduire en justice et empêcher le terrorisme de relever la tête".

Les Brigades Ezzedine al-Qassam, le branche armée des islamistes du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, se sont félicitées de cette attaque.

"L'opération de Naplouse est la première réponse armée pour rappeler aux dirigeants ennemis et à ceux qui sont derrière eux que la peur va venir", ont indiqué les Brigades dans un communiqué.

La Cisjordanie est un territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis plus de 50 ans. Les colonies sont des implantations civiles israéliennes dans les territoires palestiniens occupés et sont considérées comme illégales par l'ONU.

L'annonce le 6 décembre par le président américain Donald Trump de sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël a provoqué la colère des Palestiniens, qui veulent faire de Jérusalem-est, actuellement occupée et annexée par Israël, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Lors d'affrontements en Cisjordanie et le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza, 14 Palestiniens et un Israélien ont été tués depuis la décision du président américain.


(©AFP / 09 janvier 2018 21h00)
News les plus lues