Combats à Kobané: les Kurdes reprennent des positions à l'EI

Des combats se poursuivaient mercredi à Kobané. Et les forces kurdes aidées de frappes de la coalition internationale ont repris aux jihadistes de l'Etat islamique (EI) deux positions dans le nord de la ville syrienne, selon une ONG.

Depuis lundi et après l'intensification des frappes aériennes dans cette région, les forces kurdes parviennent à freiner toute progression de l'EI dans la ville. Elles arrivent même à lui reprendre quelques positions.

Les jihadistes, qui contrôlent 50% de la ville frontalière de la Turquie, avaient réussi la semaine dernière à avancer rapidement dans Kobané. Ils étaient alors arrivés jusqu'au centre-ville.

Mercredi, "les forces Kurdes ont repris deux positions dans Kani Arabane, un quartier du nord-est de Kobané" près de leur QG sous contrôle de l'EI, a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane. Il avait affirmé mardi que les frappes et la "résistance" acharnée des forces kurdes avaient entravé l'avancée jihadiste.

Vaste offensive
Les jihadistes de l'EI ont lancé le 16 septembre une vaste offensive pour prendre Kobané, s'emparant sur leur chemin de quelque 70 villages et contraignant 300'000 personnes à la fuite, dont plus de 200'000 en Turquie et des milliers en Irak.

En prenant Kobané, le groupe extrémiste sunnite veut s'assurer la maîtrise d'une longue bande continue de territoire à la frontière syro-turque, élargissant un peu plus son emprise territoriale en Syrie, où il a décrété un califat sur les régions qu'il contrôle dans ce pays et en Irak.

(ats / 15.10.2014 16h30)