Corruption: le procès du président de MOL en Croatie reporté au 8 décembre

Zagreb - Le procès par contumace du PDG du géant pétrolier hongrois MOL, Zsolt Hernadi - accusé en Croatie d'avoir versé des millions d'euros de pots-de-vin à un ex-Premier ministre croate -, qui devait commencer lundi a été reporté au 8 décembre.

La défense a demandé que le début du procès soit reporté à une date raisonnable pour pouvoir se préparer, a déclaré à la presse l'avocat de la défense, Laura Valkovic.

M. Hernadi est inculpé d'avoir versé 10 millions d'euros de pots-de-vin à l'ex-Premier ministre croate Ivo Sanader pour s'assurer une influence dominante au sein de la compagnie pétrolière et gazière croate INA, afin d'y prendre le contrôle sans détenir le paquet majoritaire d'actions.

MM. Sanader et Hernadi ont démenti qu'une telle transaction ait eu lieu.

L'homme d'affaires hongrois, qui refuse d'assister à ce procès, fait l'objet d'un mandat d'arrêt international délivré par la Croatie.

M. Sanader a été pour sa part condamné en 2012 à huit ans et demi de prison pour corruption, incluant des versements de pots-de-vin dans le cadre du rachat d'INA.

MOL a pris le contrôle de 49,1% des parts d'INA en 2009, mais des disputes ont ensuite éclaté sur la gestion de la compagnie croate avec le gouvernement de Zagreb qui détient 44,84% des parts.

Zsolt Hernadi a été blanchi en mai des accusations de fraude et de corruption par un tribunal hongrois, suite à une plainte émanant d'une ancienne employée et actionnaire de MOL.

(©AFP / 24 novembre 2014 14h50)