Coup d'envoi du premier train à grande vitesse en Inde

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe et son homologue indien Narendra Modi lors d'un sommet entre l'Inde et le Japon à Ahmedabad, le 14 septembre 2017 / © AFP/Archives / PRAKASH SINGH
Les Premiers ministres indien et japonais ont donné jeudi le coup d'envoi au chantier du premier train à grande vitesse d'Inde, utilisant une technologique japonaise et projet emblématique des relations entre New Delhi et Tokyo.

D'ici à décembre 2023, cette ligne de 500 kilomètres devrait relier la ville d'Ahmedabad, dans l'État occidental du Gujarat, à la capitale économique Bombay en trois heures et demi. Un tel trajet par chemin de fer nécessite environ huit heures à l'heure actuelle.

Ce projet, d'un coût estimé à 19 milliards de dollars (16 milliards d'euros), est la pierre angulaire du rapprochement diplomatique entre le Japon et l'Inde, destiné à contrecarrer l'affermissement de la puissance chinoise en Asie.

Ce train "marque le début d'un nouveau chapitre des relations entre l'Inde et le Japon", a déclaré le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors de la cérémonie de coup d'envoi du chantier à Ahmedabad.

"J'espère profiter de la beauté de l'Inde à travers la fenêtre de ce train grande vitesse avec Modi à mes côtés lorsque je viendrai en Inde dans quelques années", a-t-il ajouté.

Le Japon fournira 85% du financement de ce chantier à l'Inde, à travers des prêts à taux réduits.



(©AFP / 14 septembre 2017 09h35)
News les plus lues