Credit Suisse: réaction modérée de la Bourse à la nouvelle amende aux USA

Zurich (awp) - Le titre Credit Suisse ne réagissait que modérément à une nouvelle amende réglée par la banque aux Etats-Unis. Cette dernière a annoncé la veille avoir conclu un accord avec le régulateur financier de l'Etat de New York (Department of Financial Services, DFS) suite à une enquête sur des pratiques illicites dans les devises. Le groupe zurichois devra s'acquitter d'une amende de 135 mio USD.

A 11h10, l'action Credit Suisse baissait de 0,2% à 15,77 CHF, quasiment en phase avec un indice SMI en repli de 0,11%.

Le DFS reprochait à des courtiers en devises de la banque d'avoir "entrepris des efforts pour manipuler les prix, tiré profit aux dépens des clients et partagé des informations sur des clients", a indiqué le régulateur dans un communiqué publié lundi soir.

Concrètement, des courtiers en devises de Credit Suisse ont partagé sur des services de messagerie des informations confidentielles, coordonné leur activité de négoce et tenté de manipuler les cours des devises ou des taux de référence, a énuméré le DFS. Ce dernier a évalué les actifs de la filiale new-yorkaise à environ 42 mrd USD.

L'accord est basé sur une enquête du DFS entre 2008 et 2015, reprochant à la banque de s'être "constamment engagé dans des pratiques illégales, pas sûres et peu solides" dans ses activités de change. Il règle l'ensemble des reproches du régulateur américain à la banque aux deux voiles, mais n'implique pas la reconnaissance d'un comportement fautif, a précisé la banque suisse dans un communiqué distinct.

Credit Suisse a accepté de renforcer ses contrôles et directives et de confier à un conseiller la surveillance des nouvelles pratiques durant au moins un an.

Pour l'établissement, l'accord se soldera par une charge exceptionnelle avant impôts de 135 mio USD, comptabilisée au quatrième trimestre.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a admis que cette nouvelle amende allait peser sur les résultats du dernier partiel, mais les analystes s'attendaient déjà sur cette période à des coûts juridiques de 130 mio CHF. L'accord n'est donc pas une surprise pour la ZKB, d'autant plus qu'elle estime Credit Suisse peu exposée au marché du change.

al/jh

(AWP / 14.11.2017 11h18)
News les plus lues