Crise italienne: Macron salue le "courage" et la "responsabilité" du président Mattarella

Paris - Le président français Emmanuel Macron a loué le "courage" et le "grand esprit de responsabilité" de son homologue italien Sergio Mattarella qui a chargé lundi Carlo Cottarelli, incarnation de l'austérité budgétaire, de former un gouvernement jusqu'à la tenue de nouvelles élections en Italie.

"Je redis mon amitié et mon soutien au président Mattarella qui a une tâche essentielle à mener, celle de la stabilité institutionnelle et démocratique de son pays, ce qu'il fait avec beaucoup de courage et un grand esprit de responsabilité", a salué le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse à l'occasion de la venue à Paris du président de l'Angola Joao Lourenço.

"L'Italie, a ajouté M. Macron, est un partenaire important pour la France sur tous les sujets, un partenaire historique, un partenaire présent et un partenaire d'avenir, que nous respectons, et dont nous avons besoin pour les projets européens comme pour la relation bilatérale qui est structurante."

En opposant son veto au choix d'un eurosceptique au poste de ministre des Finances, Sergio Mattarella a choisi dimanche de barrer la route au premier gouvernement populiste dans un pays fondateur de l'Union européenne, au nom de la défense des intérêts italiens en Europe.

Le président a chargé lundi M. Cottarelli, 64 ans, de former son équipe qui n'a quasiment aucune chance d'obtenir la confiance du Parlement où Le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème) et la Ligue (extrême droite) sont majoritaires.

L'unique mission du prochain gouvernement devrait donc être de mener le pays à de nouvelles élections, qui auront lieu vraisemblablement à l'automne ou au plus tard début 2019, dans un climat qui s'annonce électrique.


(©AFP / 28 mai 2018 13h41)