Cybersécurité: Wallix lance une augmentation de capital de 32 millions d'euros

Paris - La seule société française de cybersécurité cotée à la Bourse de Paris, Wallix, a lancé une augmentation de capital d'un montant de 32 millions d'euros, a-t-elle annoncé mercredi.

Dirigée par Jean-Noël de Galzain, Wallix est spécialisée dans la gestion et la protection des accès aux systèmes d'information, et emploie 83 salariés, pour un chiffre d'affaires annuel de 11,5 millions d'euros en 2017.

Comme beaucoup de société de cybersécurité, elle compte bénéficier commercialement de l'entrée en vigueur le 25 mai du règlement européen sur la protection des données (RGPD), qui met la pression sur les entreprises pour qu'elles garantissent la sécurité des données personnelles qu'elles ont à traiter.

"A l'horizon 2021, Wallix a l'ambition de devenir une ETI (entreprise de taille intermédiaire) rentable de la cybersécurité avec un effectif de 250 collaborateurs et un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions d'euros", selon le communiqué.

Selon Wallix, l'augmentation de capital est destinée pour un tiers à financer de la croissance organique et pour deux tiers des opérations de croissance externe.

En 2017, Wallix avait accusé une perte d'environ 1 million d'euros, en baisse par rapport à la perte de 1,6 millions d'euros enregistrée en 2016.

Wallix prévoit d'émettre un nombre maximum de 1,4 millions d'actions nouvelles, avec 210.000 actions supplémentaires en cas d'exercice intégral de la clause d'extension.

Le prix maximum de souscription des actions nouvelles a été fixé à 26 euros.

Le produit brut de l'émission de ces actions sera d'environ 32 millions d'euros, pouvant être porté à 36,8 millions d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension, selon le communiqué.

lby/ef/ide

EURONEXT


(©AFP / 16 mai 2018 10h33)
News les plus lues