Cyclone au Mozambique: 7 morts, 55 blessés

Maputo - Le passage du cyclone tropical Dineo a fait 7 morts et 55 blessés dans le sud du Mozambique, selon un bilan actualisé de l'Institut national de gestion des catastrophes naturelles (INGC) publié vendredi.

Parmi les 55 blessés, quatre sont dans un "état grave", précise l'INGC dans son communiqué.

Le cyclone Dineo a principalement causé des dégâts dans la province touristique d'Inhambane, sur la côte sud du Mozambique.

Entre 100 mm et 200 mm de précipitations sont tombés entre les deux stations balnéaires d'Inhambane et Vilanculos, où 650.000 personnes sont considérées comme sinistrées, selon une estimation de l'INGC.

Des tentes, de la nourriture et de l'eau vont être distribués aux victimes du cyclone.

Près de 1.000 salles de classe et 70 centres de santé ont également été détruits dans la région.

Le Mozambique craint désormais des inondations après le passage de Dineo, un phénomène fréquent et souvent meurtrier dans ce pays d'Afrique australe.

Des inondations avaient causé la mort de 800 personnes en 2000 et plus de 100 en 2015.

Le cyclone Dineo, désormais reclassé en dépression tropicale, a poursuivi sa route jeudi vers l'Afrique du Sud où de fortes pluies ont été constatées dans le nord-est du pays.

Le célèbre parc Kruger, très prisé des touristes pour les safaris, a fermé jeudi après-midi toutes ses routes non goudronnées et plusieurs campements au nord de la réserve en raison de fortes pluies.

Les services météorologiques sud-africains (SAWS) ont placé vendredi l'extrême nord-est du pays, dans les provinces du Mpumalanga et du Limpopo en alerte rouge pour de fortes précipitations et des risques d'inondations.

Aucun dégât majeur n'avait cependant été signalé en Afrique du Sud vendredi après-midi.

Selon SAWS, les fortes pluies se déplaceront samedi vers le Botswana.


(©AFP / 17 février 2017 14h10)

News les plus lues