Dépenses contraintes: les intercommunalités pour des "assises territoriales"

Paris - L'Assemblée des communautés de France (ADCF), qui regroupe intercommunalités et métropoles, souhaite l'organisation d'"assises territoriales" pour dégager des solutions concrètes aux difficultés de mobilité, de logement et d'énergie, au coeur de la "crise du pouvoir d'achat".

Dans un premier temps, des réunions publiques organisées par les maires permettraient en janvier/février d'identifier les priorités et de faire remonter les revendications des citoyens.

Des assises à l'échelle plus large des bassins de vie proposeraient ensuite des solutions sur les sujets au coeur de la "crise du pouvoir d'achat", indique l'ADCF.

"Il faut que l'invitation soit sur le triptyque mobilité, logement, énergie", a souligné le président de l'ADCF, Jean-Luc Rigaud (UDI), président de la communauté du Grand Annecy, jeudi au cours d'un point de presse. L'objectif est de parvenir à des "contrats de territoires" avec l'ensemble des acteurs concernés: élus, citoyens, corps intermédiaires...

Parallèlement, l'ADCF demande des assises sur la réforme de la fiscalité locale: compensation de la taxe d'habitation, refonte de la dotation globale de fonctionnement (DGF) et des valeurs locatives.

L'association plaide par ailleurs pour "une nouvelle stratégie nationale d'aménagement du territoire" pour rendre les politiques publiques cohérentes.

"On a un peu oublié que la vie est sur les territoires, ça nous est rappelé par nos concitoyens", note le vice-président de l'association Charles-Eric Lemaignen (LR), en référence au mouvement des "gilets jaunes".

L'ADCF regroupe près de 1.000 intercommunalités (communautés de communes et d'agglomérations, métropoles, communautés urbaines).

(©AFP / 13 décembre 2018 11h22)