Dalkia (EDF) mise sur l'international pour se développer

Paris - Dalkia, filiale d'EDF dédiée aux services énergétiques, compte faire du renforcement de sa présence à l'international un de ses axes stratégiques de développement d'ici à 2022, a indiqué mercredi sa directrice générale, Sylvie Jéhanno.

"On commence à être présent dans un certain nombre de pays (...) et on espère évidemment aller plus loin. C'est un axe de la future stratégie", a déclaré lors d'une conférence de presse Mme Jéhanno, aux manettes de l'entreprise depuis le 1er janvier 2017.

Dalkia a procédé à plusieurs acquisitions hors de France depuis l'adossement de ses activités françaises à EDF en 2014 (le groupe Veolia reprenant les actifs à l'étranger), notamment le polonais ZEC Katowice, l'américain Groom Energy Solutions ou l'activité russe de l'italien Fenice (Fenice Rus).

L'entreprise est également associée à sa maison mère EDF dans des coentreprises de services énergétiques au Royaume-Uni et en Belgique.

La nouvelle feuille de route sur cinq ans, qui devrait être présenté en septembre, s'articulera autour de quatre grands axes, a spécifié Sylvie Jéhanno: la croissance de l'activité (en France comme à l'étranger), la révolution numérique, la performance économique de l'entreprise et le développement de sa dimension humaine.

Dalkia, qui fête ses 80 ans cette année, a réalisé un chiffre d'affaires de 3,6 milliards d'euros en 2016 (+9% sur un an) et compte 13.000 salariés, pour un total de 82.000 installations gérées (hors filiales).

L'entreprise, qui entend s'inscrire dans la transition énergétique en diminuant la consommation énergétique de ses clients et recourant de manière croissante aux énergies renouvelables, gère notamment des réseaux urbains de chaleur et de froid. Elle fournit aussi des services énergétiques aux bâtiments (tertiaires, commerciaux et de santé) comme aux industriels.

mpa/fpo/php

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE

VEOLIA ENVIRONNEMENT


(©AFP / 17 mai 2017 12h55)
News les plus lues