De nombreuses marches "pour le climat" avant le sommet de l'ONU

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté "pour le climat" dimanche, notamment à New York, Londres, Berlin, Paris, Genève ou Zurich. But de cette mobilisation: faire pression sur le sommet de l'ONU de mardi consacré au changement climatique.

A New York, les organisateurs de la "Marche du peuple pour le climat" espéraient plus de 100'000 personnes, a confié Ricken Patel, directeur de l'ONG Avaaz, coorganisatrice de ce mouvement. Plus de 300'000 ont afflué, a-t-il dit, ajoutant que "le changement climatique n'est plus une question verte, c'est une question pour tout le monde."

La foule a convergé au centre de la ville, vers Central Park. Certains participants portaient d'immenses tournesols en carton, des pancartes hostiles aux "énergies sales" ou des tee-shirts dénonçant la faim associée au changement climatique.

De nombreuses personnalités y ont participé comme le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le maire de New York Bill de Blasio, l'ancien vice-président américain Al Gore ou l'acteur américain Leonardo DiCaprio. Ce dernier a déclaré: "Je suis incroyablement fier d'être là".

A l'avant-veille du sommet de l'ONU sur le climat, qui doit réunir plus de 120 chefs d'Etat et de gouvernement, cette marche avait pour objectif de pousser les responsables politiques à agir "de manière ambitieuse" contre le changement climatique et à s'engager avant la conférence internationale de Paris fin 2015. Avec un seul slogan sur toutes les lèvres: "Nous voulons de l'action, pas des mots".

Plus de 150 pays
New York n'était pas la seule ville à se mobiliser. Des manifestations du même type étaient organisées à Londres, Berlin, Amsterdam, Paris, Stockholm, Rome, Madrid, New Delhi, Melbourne, Rio de Janeiro ainsi qu'en Suisse. Au total, selon les organisateurs, plus de 2700 événements étaient prévus dans plus de 150 pays.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes, 40'000 selon les organisateurs, ont ainsi défilé dimanche après-midi dans les rues de Londres. La police s'est refusée à tout décompte du nombre de manifestants, mais ce chiffre semblait réaliste.

Genève et Lausanne
A Berlin, 3500 personnes selon la police, 10'000 selon les organisateurs, se sont rassemblées à la porte de Brandebourg. A Paris, quelque 4800 personnes ont défilé dans une ambiance bon enfant, selon la police. A Barcelone, plus de 2000 personnes ont défilé le long du front de mer.

A Genève, environ 800 personnes ont défilé. Les participants ont appelé la Suisse à s’engager davantage pour une protection efficace du climat. A Lausanne, le défilé a réuni une centaine de participants.

(ats / 21.09.2014 22h22)