Décapitation d'un otage: les Etats-Unis aux côtés de la Grande-Bretagne

Washington - Le président américain Barack Obama a exprimé samedi sa solidarité avec son allié britannique, après la décapitation de l'otage David Haines par l'Etat islamique (EI) en représailles de l'entrée du Royaume-Uni dans la coalition destinée à combattre ce groupe extrémiste jihadiste.

Les Etats-Unis condamnent fermement le meurtre barbare du citoyen britannique David Haines par le groupe terroriste EI, déclare le président Obama dans un communiqué, en utilisant l'acronyme ISIL (EIIL en français) pour parler des jihadistes.

Il ajoute que les Etats-Unis sont ce soir aux côtés de notre proche ami et allié dans le chagrin et la détermination.

Dans une vidéo de 2 minutes 27 secondes, intitulée Un message aux alliés de l'Amérique, un homme à l'accent britannique, le visage dissimulé, décapite David Haines, travailleur humanitaire britannique, qui était détenu en otage en Syrie depuis mars 2013.

Si cette vidéo s'avérait authentique, il s'agirait de la troisième exécution de ce type en un mois, après celles de deux journalistes américains otages en Syrie.

Nos pensées vont à la famille de M. Haines et aux citoyens du Royaume-Uni, affirme encore le président américain, promettant de traquer les meurtriers du Britannique - comme l'avait fait plus tôt le Premier ministre David Cameron - et de détruire l'EI.

Nous travaillerons avec le Royaume-Uni et une large coalition de nations de la région et du reste du monde pour amener les responsables de cet acte odieux devant la justice, et pour discréditer et anéantir cette menace pour les citoyens de nos pays, de la région et du monde, poursuit Barack Obama.

(©AFP / 14 septembre 2014 03h13)