Devenir propriétaire coûtera plus cher cette année

(encadré)

Zurich (awp/ats) - Les logements en propriété restent prisés, malgré la légère hausse des taux hypothécaires et l'augmentation de la part de fonds propres. A l'inverse des logements en location, les prix des appartements en PPE et des maisons individuelles devraient augmenter cette année.

Une hausse minime de 0,1% est attendue pour les prix des appartements en propriétés par étages (PPE), tandis que ceux des maisons individuelles devraient augmenter de 1,4%, selon le rapport "Immo-Monitoring" publié mardi par le cabinet de conseils Wüest Partner.

La disponibilité de biens à vendre a chuté de 12% l'an dernier, alors que la construction de nouveaux logements a reculé dans de nombreuses régions au cours des derniers trimestres.

L'activité de construction ne devrait pas non plus cette année être ajustée à la forte demande. Actuellement, le segment des maisons individuelles ne représente que 3% de tous les biens immobiliers proposés sur le marché en Suisse chaque trimestre, soit le taux le plus bas depuis 2006.

CONSTRUCTION À LA TRAÎNE

En 2017, des permis de construire ont été accordés pour 22'600 appartements en PPE et maisons individuelles, soit 2,3% de moins que la moyenne des deux années précédentes.

La demande de PPE devrait rester forte, soutenue par la hausse du revenu des ménages et par le niveau faible des taux d'intérêt. Les premières hausses de taux freinent la demande pour la propriété individuelle, mais les effets sont toutefois encore faibles.

Les taux d'intérêt sur les nouveaux prêts hypothécaires à long terme ont continuellement augmenté depuis leur niveau plancher du 3e trimestre 2016. Lors de la conclusion d'une hypothèque de dix ans à taux fixe pour financer une PPE-type, cette augmentation moyenne se traduit par une charge d'intérêts supplémentaire de 1600 francs par an, calcule Wüest Partner.

ats/rp

(AWP / 24.04.2018 17h31)
News les plus lues