Ecoslops lance le processus en vue de son introduction en Bourse

Paris - L'entreprise française Ecoslops, spécialisée dans le recyclage de résidus pétroliers issus du transport maritime en carburant marin, a lancé jeudi la première étape de son entrée en Bourse en faisant enregistrer un document de base décrivant l'opération auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF).

Cet enregistrement marque la première étape (du) projet d'introduction en Bourse sur Alternext Paris, a indiqué la société dans un communiqué.

Cette entrée sur Alternext doit donner à Ecoslops les moyens de financer la construction d'une deuxième unité industrielle et d'accompagner son développement, a-t-elle précisé, sans donner d'indications sur le calendrier de l'opération qui interviendra sous réserve des conditions de marché.

Créée en 2009, Ecoslops a développé un processus innovant permettant de donner une seconde vie aux résidus pétroliers marins en les recyclant pour produire un carburant de qualité suffisante pour être réutilisé par les navires.

Elle a mis en service début septembre la première tranche d'une usine dans le port de Sinès au Portugal, qui sera capable à terme de produire 26.400 tonnes de carburant recyclé par an à partir de slops maritimes.

Les slops proviennent des salles de machines des navires, des lavages des cuves des pétroliers et des eaux polluées de fonds de cale. Jusqu'ici, ils étaient incinérés ou servaient éventuellement de combustible pour des sites industriels comme les cimenteries.

Ecoslops a également plusieurs projets d'usines, dont 3 à horizon 2017, et souhaite augmenter ses capacités de collecte en développant des moyens logistiques supplémentaires dans les ports.

(©AFP / 06 novembre 2014 10h02)