Eglise ukrainienne indépendante : une "provocation" soutenue par Washington (Moscou)

Moscou - Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a affirmé que l'indépendance accordée à l'Eglise ukrainienne était une "provocation" soutenue par Washington, dans une interview publiée vendredi sur le site internet du ministère.

Il s'agit de "provocations entreprises par le Patriarche de Constantinople Bartholomée avec le soutien public et direct de Washington", a-t-il déclaré.

"S'ingérer dans la vie de l'Eglise est interdit par la loi en Ukraine, en Russie et, je l'espère, dans tout Etat normal", a ajouté M. Lavrov dans un entretien avec la chaîne étatique de télévision russe RT et les médias français Le Figaro et Paris Match.

Le Patriarcat de Constantinople a décidé jeudi de reconnaître une Église orthodoxe indépendante en Ukraine, mettant fin à 332 années de tutelle religieuse russe, ce qui pose la question de l'avenir de millions de croyants dans ce pays, où l'Église orthodoxe russe jouit encore d'une influence encore conséquente.

Vendredi, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a affirmé que la Russie allait "défendre les intérêts des orthodoxes" en cas de troubles religieux en Ukraine.

Les autorités ukrainiennes se sont voulues rassurantes, affirmant vouloir éviter une "guerre religieuse" et respecter le choix des paroisses qui décideront de rester loyales au Patriarcat de Moscou.

(©AFP / 12 octobre 2018 16h59)
News les plus lues