Egypte: deux soldats et six jihadistes tués dans le Sinaï (armée)

Le Caire - Deux soldats égyptiens et six jihadistes ont été tués dans une tentative d'attentat suicide suivie d'un accrochage dans le nord du Sinaï égyptien, a annoncé mercredi le porte-parole des forces armées.

Les militaires "ont réussi à déjouer une opération terroriste visant un checkpoint", s'est félicité le colonel Tamer el-Rifai dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l'attaque contre l'armée dans un communiqué publié par son organe de propagande Amaq.

L'un des jihadistes portait une ceinture explosive mais a été tué par les forces armées, a-t-il affirmé avant de préciser que cinq autres jihadistes ont ensuite été abattus.

Deux soldats ont trouvé la mort au cours du même incident et deux jihadistes ont été blessés.

Depuis 2013, et la chute du président islamiste Mohamed Morsi, les forces de sécurité égyptiennes affrontent dans le nord du Sinaï des militants armés dont certains sont affiliés à l'EI.

Des centaines de soldats et policiers ont été tués.

Lundi, 18 personnes ont été tuées dans une attaque également revendiquée par l'EI contre un convoi de la police dans le nord du Sinaï


(©AFP / 13 septembre 2017 17h58)
News les plus lues