Energie: le nombre d'interventions pour impayés en France a baissé de 10% en 2017

Paris - Le nombre d'interventions pour impayés en 2017 a baissé de 10% par rapport à 2016, selon les données publiées mardi par le médiateur national de l'énergie, à l'approche de la fin de la trêve hivernale des coupures d'électricité et de gaz naturel.

Les fournisseurs ont déclaré avoir mis en oeuvre 535.946 coupures ou limitations de puissance à la suite d'impayés au cours de l'année précédente, précise le médiateur dans un communiqué. Leur nombre a diminué de 10% par rapport à 2016, lorsque le médiateur avait recensé 604.000 interventions.

Dans le détail, 450.012 interventions ont concerné l'électricité et 93.862 le gaz naturel, ce qui représente des réductions respectives de 6% et de 26% par rapport à 2016.

Pour Jean Gaubert, médiateur national de l'énergie, ces baisses s'expliquent par différents facteurs.

"L'hiver dernier a été plutôt moins froid que les hivers précédents et donc la difficulté à payer les factures a été sans doute un peu plus faible", a-t-il notamment expliqué à l'AFP.

La limitation des rattrapages de facturation à 14 mois et une meilleure connaissance des dispositifs d'aide contribuent à expliquer cette réduction des interventions selon lui, tout comme le fait que les opérateurs se montrent moins enclins à procéder à des coupures.

La publication de ces chiffres intervient alors que la trêve hivernale (du 1er novembre au 31 mars) touche bientôt à sa fin.

"Il y aura des coupures", a prévenu M. Gaubert qui invite les personnes ayant des difficultés à payer leurs factures à "alerter" notamment leur opérateur "qui a peut-être des solutions à proposer" tels que des délais de paiement.

"Il ne faut surtout pas rester seul et s'isoler avec sa dette", a-t-il ajouté.

Au cours de la trêve hivernale, les fournisseurs ne peuvent pas interrompre la fourniture d'énergie au motif d'un impayé pour une résidence principale. Ils peuvent en revanche procéder à des réductions de puissance, sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie.

Ce dispositif, qui aide les ménages en situation de précarité à payer leur facture, a remplacé les tarifs sociaux de l'électricité depuis le 1er janvier.


(©AFP / 13 mars 2018 16h34)
News les plus lues