Ex-espion russe: Merkel prend "extrêmement au sérieux" les accusations de Londres contre Moscou

Berlin - La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré mardi prendre "extrêmement au sérieux" les accusations de Londres contre Moscou dans l'empoisonnement au Royaume-Uni de l'ancien espion russe Sergueï Skripal.

"La chancelière condamne fermement cette attaque, assurant prendre extrêmement au sérieux l'avis du gouvernement britannique sur la question de la responsabilité russe dans l'attaque", indique un communiqué des services de Mme Merkel.

Elle exhorte la Russie à "répondre rapidement aux questions légitimes du gouvernement britannique et à se conformer à une divulgation complète et rapide de son programme d'armes chimiques à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC)".

Lors de cet appel téléphonique avec Theresa May, Mme Merkel et son homologue britannique ont assuré vouloir poursuivre les discussions sur cette affaire avec les autres partenaires européens.

Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33 ans, ont été retrouvés inconscients le 4 mars sur un banc de Salisbury (sud de l'Angleterre), où vivait l'ex-espion. Ils sont toujours hospitalisés dans un état critique, tandis qu'un policier est dans un état grave.

Ils ont été empoisonnés par un agent innervant, substance chimique qui agit sur le système nerveux et peut entraîner la mort.

Lundi, la Première ministre Theresa May avait estimé "très probable que la Russie soit responsable" de l'empoisonnement. La Russie s'est dite en retour "innocente" et "prête à coopérer", à condition d'avoir accès à la substance chimique responsable de l'empoisonnement.


(©AFP / 13 mars 2018 17h47)
News les plus lues