Fiscalité: Giraud (LREM) suggère une "contribution" des très grandes entreprises

Paris - Le rapporteur général du budget à l'Assemblée, Joël Giraud (LREM), a estimé jeudi que les "très grandes entreprises" pouvaient être "mises à contribution" pour de nouvelles recettes qui compenseraient l'annulation des hausses de taxes sur les carburants pour 2019.

"Il appartient au gouvernement de trouver 4 milliards de recettes (ou d'économies) afin de ne pas dévier de la trajectoire prévue de la dette", a affirmé dans un communiqué le député des Hautes-Alpes.

Il a ajouté que "les très grandes entreprises dont il ne perçoit pas, au contraire des PME et ETI (entreprise de taille intermédiaire), le rôle dans la reprise de l'économie, peuvent être à son avis personnel mises à contribution".

Le rapporteur du budget, qui avait évoqué mardi une possible suspension "définitive" de certaines mesures fiscales, s'est en outre félicité de la décision de l'exécutif qui a renoncé mercredi aux augmentations de taxes sur les carburants pour l'année 2019.

"Le terme de suspension utilisé par le Premier ministre imposait cette réponse au scepticisme ambiant afin d'éviter toute confusion avec un simple moratoire", a souligné M. Giraud.

(©AFP / 06 décembre 2018 12h53)
News les plus lues