France: une rame d'essai d'un TGV déraille, au moins dix morts

Eckwersheim (France) - Dix personnes sont mortes samedi dans le déraillement d'une rame d'essai d'un train à grande vitesse (TGV) à Eckwersheim, près de Strasbourg (est de la France), selon un nouveau bilan communiqué par la préfecture.

Au total, 49 techniciens se trouvaient dans cette rame, qui ne transportait pas de voyageurs et effectuait des essais sur une nouvelle voie à grande vitesse devant être mise en service au printemps 2016, a-t-on précisé.

Un premier bilan avait fait état dau moins cinq morts, avant de monter à dix.

Cette rame d'essai qui, selon la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), ne circulait qu'avec des techniciens à bord, aurait déraillé en raison d'une vitesse excessive, selon les mêmes sources.

Selon les gendarmes, les raisons du déraillement n'étaient pas déterminées samedi après-midi.

Cet accident est le plus grave jamais recensé depuis la mise en service en 1981 du train à grande vitesse français.

Sur place, la rame argentée du train était visible, couchée au bas d'un pont dans un canal large d'une quarantaine de mètres, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Une équipe de plongeurs de la gendarmerie, des hélicoptères de la sécurité civile, ainsi que plusieurs dizaines de véhicules de secours, ont été dépêchés sur les lieux de l'accident.

L'accident s'est produit dans une zone dépourvue d'habitations, où seuls vivent des plaisanciers occupant à l'année des péniches installées le long du canal.

Un grand panache de fumée noire a été vu à plusieurs kilomètres à la ronde par des témoins, notamment à Vendenheim, commune proche d'Eckwersheim, où est implantée une vaste zone commerciale en périphérie de Strasbourg.

(©AFP / 14 novembre 2015 19h00)