Gategroup se restructure et supprime 300 postes après une perte semestrielle

(synthèse avec cours de clôture)

Zurich (awp) - Le prestataire de services et traiteur en vol Gategroup s'est enfoncé dans les chiffres rouges au premier semestre 2015, en raison notamment d'effets de change et de coûts de restructuration. Le groupe a dévoilé jeudi de nouvelles prévisions et un programme de restructuration plus complet prévoyant la suppression de quelque 300 postes.

Entre janvier et juin, Gategroup a subi des charges exceptionnelles nettes de 61,1 mio CHF dont 34,6 mio liées à la restructuration des activités. Gategroup a également fait face à des effets négatifs de change de 21,5 mio et des frais d'ajustements de 26,2 mio.

Le groupe, qui se décrit comme leader mondial du secteur avec une part de marché de 21%, va concentrer ses efforts de relance sur ses sites de Zurich, Reston et Londres.

Gategroup compte également porter son attention sur les marchés émergents, notamment sur les aéroports d'Asie-Pacifique, du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Amérique latine. Les pays en développement représentent actuellement 17% du chiffre d'affaires et devraient d'ici 2020 dégager la moitié des recettes du groupe.

La société veut optimiser son fonctionnement, en centralisant certaines activités et en réduisant les coûts. Quelques 300 postes seront "touchés" par ces mesures sur les prochains six à douze mois pour un coût total de 25 mio CHF.

La nouvelle stratégie "Gateway 2020" devrait dégager une croissance annuelle du chiffre d'affaires de 3% à 5%, permettre une hausse de la marge Ebitda de 0,25% à 0,5% et soutenir la génération de flux de trésorerie.

L'ACTION S'EFFONDRE

Concernant la performance en première partie d'année, Gategroup a creusé sa perte nette à 87,5 mio CHF contre -6,5 mio un an plus tôt. Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) s'est replié de 50,8% à 29,8 mio CHF, tandis que la perte opérationnelle s'est établie à 37 mio après un bénéfice de 20,9 mio il y a un an.

Le chiffre d'affaires a quant à lui marginalement reculé de 0,6% à 1,42 mrd CHF pendant la période sous revue, a précisé Gategroup dans un communiqué. Hors effet de change, les recettes ont augmenté de 2,2%.

Les résultats du groupe de Kloten sont ressortis légèrement en dessous des prévisions. Les analystes interrogés par AWP misaient sur un chiffre d'affaires de 1,43 mrd CHF et une perte nette de 36,5 mio.

Par région, l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique ont vu leurs recettes cumulées se replier de 7,1% notamment en raison de la fin d'un contrat avec Norvegian Airlines. Le chiffre d'affaires en Asie-Pacifique s'est contracté de 9,3%. L'Amérique du Nord a par contre enregistré une hausse des ventes de 11,4% et l'Amérique latine une progression de 8,2%.

La nouvelle stratégie sur cinq ans est "moins agressive" concernant la marge Ebitda que les objectifs précédents, ont estimé les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Leurs homologues de Vontobel ont pourtant estimé que la nouvelle stratégie était la bonne "pour ramener Gategroup vers une croissance profitable".

"Les investisseurs espérant que la performance va rapidement s'améliorer avec la nouvelle direction seront déçus", en raison d'une détérioration de l'environnement, a averti Helvea Baader. Ce dernier reste prudent, estimant qu'il faudra d'abord voir les résultats des efforts de restructuration et de la nouvelle stratégie.

A la Bourse suisse, l'action Gategroup a lourdement chuté, terminant en recul de 11,4% à 29,00 CHF, dans un SPI en hausse de 1,65%.

al/fr

(AWP / 03.09.2015 18h02)