Gaz de schistes: la France doit lever l'interdiction d'exploration

Paris - La France doit lever l'interdiction d'exploration des gaz de schistes mais avec des règles environnementales strictes, plaide le think tank Terra Nova, dans une note de synthèse publiée ce mercredi.

Terra Nova, une association classée à gauche, estime souhaitable de lever cette interdiction afin de lever les fantasmes sur cette ressource.

En revanche, une éventuelle exploitation des gaz de schistes devrait se faire sans aucune aide publique, ni subvention ni tarif d'achat garanti, les industriels devant supporter seuls la totalité du risque économique.

Selon Terra Nova, l'Europe ne devrait que très peu bénéficier des gaz de schistes, alors que l'enjeu de la sécurisation des approvisionnements en gaz est cruciale pour le Vieux Continent.

Pointant une absence de vision de l'Europe sur sa politique énergétique, et estimant que la Commission européenne a affaibli l'Europe face à ses fournisseurs, Gazprom en premier lieu, l'association plaide pour une politique gazière européenne.

Elle propose la création d'un acheteur unique de gaz pour l'Union européenne, d'un opérateur européen pour gérer les insfrastructures de transport et de stockage et la mise en place d'un mécanisme de stocks de sécurité sur le modèle de ce qui existe pour le pétrole.

Enfin, dans le contexte de crise gazière entre l'Ukraine et la Russie, Terra Nova estime nécessaire des mesures d'urgence en faveur des pays d'Europe de l'Est et de l'Ukraine.

mhc/bpi/abb

GAZPROM

(©AFP / 18 juin 2014 10h22)

News les plus lues