Gaza: 50 Palestiniens tués cette semaine appartenaient au Hamas, selon un responsable

Gaza (Territoires palestiniens) - Un haut responsable du Hamas a affirmé mercredi que la très grande majorité des Palestiniens tués cette semaine lors de manifestations et de heurts avec l'armée israélienne dans la bande de Gaza appartenaient au mouvement islamiste, qui dirige l'enclave.

Salah al-Bardaouil, s'exprimant sur une télévision palestinienne, n'a pas fourni de détails sur l'appartenance ou non de ces Palestiniens à la branche armée du Hamas, ni sur les circonstances dans lesquelles ils ont été tués.

Mais l'armée et le gouvernement israéliens, confrontés à une vague de réprobation après la mort de près de soixante Palestiniens sous des tirs israéliens lundi et deux autres mardi, se sont saisis de ces propos pour contester le caractère pacifique des manifestations et maintenir que celles-ci étaient orchestrées par le Hamas.

"Soixante-deux personnes ont été tuées" lundi et mardi, a dit Salah al-Bardaouil, interrogé sur les critiques selon lesquelles le Hamas tirait profit de la mobilisation.

"Cinquante des martyrs (des morts) étaient du Hamas. Comment le Hamas pourrait-il récolter les fruits (du mouvement) alors qu'il a payé un prix aussi élevé", a-t-il demandé.


(©AFP / 16 mai 2018 16h18)
News les plus lues