Gestion de fortune: Indosuez crée une unité de recherche contre l'"infobésité"

Genève (awp) - Indosuez Wealth Management à Genève, filiale suisse de gestion de fortune du français Crédit Agricole (CA), crée un département dédié à la recherche financière indépendante. L'idée est, dans une approche holistique, de se donner les outils pour une analyse originale, de première main, afin de "trier le bon grain de l'ivraie" parmi la pléthore de données disponibles.

La nouvelle cellule "Investment Intelligence", pilotée par Marie Owens Thomsen, occupera bientôt une dizaine de personnes, à Genève mais aussi à Sao Paulo et en Asie, a annoncé mercredi la banque privée. Il s'agit d'apporter à la clientèle des conseils et un éclairage sur-mesure pour mieux s'orienter dans un monde soumis parfois à l'"infobésité" et aux "fake news".

Le département s'attachera non seulement à filtrer - pour en dégager les plus pertinentes - les informations et statistiques de grands sites comme Bloomberg, mais aussi à rechercher les données manquantes. "Souvent, les analystes des marchés utilisent les données produites par d'autres. Nous voulons faire ressortir une vision autonome et des perspectives claires. Il s'agira par exemple de faire attention aux consensus (des analystes) et de corriger quand c'est nécessaire", a expliqué Mme Owens Thomsen.

Cette démarche s'inscrit notamment dans un contexte de "ras-le-bol" des experts, tel qu'exprimé lors de la campagne sur le Brexit. "L'idée que certains en aient marre des experts peut sembler ahurissante mais si cela s'exprime, c'est bien qu'il y a un problème. A nous de le combattre, en favorisant une recherche indépendante et accessible à tous", a précisé la responsable du département.

L'information traitée et fournie par le département sera flexible, en fonction notamment de la taille des clients, selon une logique de profils en quatre catégories, a expliqué Frédéric Lamotte, responsable des investissements (CIO) de CA Indosuez Wealth Management. L'offre "maximale" s'adressera par exemple aux clients comptant au moins 20 millions de francs sous gestion.

Essor du "private equity"

"Plusieurs centaines" de personnes sont regroupées dans cette catégorie, sachant qu'Indosuez Wealth Management dirige depuis Genève les activités de gestion de fortune en Suisse mais aussi dans tous les pays hors Union européenne et sur plusieurs marchés émergents. La filiale suisse gère ainsi pas loin de la moitié des quelque 120 milliards d'euros (135 millions de francs) sous mandat à l'échelle globale.

Les clients auront la possibilité de soumettre des questions et des thématiques particulières à l'unité de recherche. "Créer une indépendance de pensée pour des marchés particulièrement difficiles à appréhender, dans une optique de long terme, au-delà du bruit du quotidien, tout en restant en phase avec l'actualité", telle est l'ambition.

Parmi les tendances fortes actuelles, Indosuez Wealth Management constate par exemple une "hausse exponentielle" de la demande pour l'investissement dans le private equity (sociétés non cotées), un domaine qui a l'avantage d'échapper aux contraintes de publication de résultats trimestriels souvent sources d'une approche "court-termiste" du côté des entreprises.

op/ol

(AWP / 05.12.2018 14h10)
News les plus lues