"Gilets jaunes" : "dispositif de vigilance renforcé" dans les hôpitaux parisiens

Paris - Les hôpitaux parisiens ont mis en place "un dispositif de vigilance renforcé", avec "des renforts médicaux et non-médicaux" à la veille d'une journée qui pourrait être le théâtre de nouvelles violences dans la capitale, a annoncé vendredi l'AP-HP.

"L'AP-HP a mis en place un dispositif de vigilance renforcé en coordination avec l'ensemble des acteurs à l'approche du weekend", a annoncé dans un communiqué adressé à l'AFP l'organisme qui compte 39 hôpitaux.

L'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) se prépare et anticipe d'"éventuels débordements de manifestations" lors de la mobilisation des "gilets jaunes" pour le quatrième samedi.

Elle a prévu des "renforts médicaux et non médicaux" dans "les principaux sites d'urgences", et des "capacités hospitalières supplémentaires" en cas de "surcroît d'activité lié à la situation"

"Les équipes en charge de la régulation médicale du SAMU de Paris AP-HP ont été également renforcées et pourront être déployées sur les points de regroupement des victimes qu'il serait nécessaire de constituer", a-t-elle précisé.

"Cette violence est évitable", a estimé le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch, appelant au calme dans un entretien au Parisien, vendredi. "Les blessés sont souvent soignés par des infirmières, des aides-soignants qui ont le même salaire, les mêmes conditions" que les "gilets jaunes", a-t-il précisé.

Au niveau national, "les autorités sanitaires ont demandé aux établissements de santé de mettre en place tous les dispositifs et personnels nécessaires pour que l'accueil des patients, la sécurité des personnels et la sécurisation des établissements soient assurés", a expliqué à l'AFP la Direction générale de la santé (DGS), qui dépend du ministère de la Santé.

Si besoin, les hôpitaux pourront déclencher "des procédures particulières, telles que le plan blanc, pour adapter leur organisation".

Les agences régionales de santé sont également appelées à la vigilance, la DGS restant "mobilisée durant le weekend pour suivre la situation et mettre en oeuvre tout dispositif opérationnel nécessaire".

Près de 162 blessés ont été pris en charge par les hôpitaux parisiens le weekend dernier.

(©AFP / 07 décembre 2018 17h44)
News les plus lues