Grèce: PIB en recul de 0,2% au 1er trimestre, nouvel épisode de récession

Athènes - La Grèce traverse un nouvel épisode de récession avec un PIB en recul de 0,2% au premier trimestre 2015, deuxième trimestre consécutif de baisse, dans un climat d'incertitude lié aux négociations entre le gouvernement de gauche et ses partenaires européens, selon la première estimation mercredi du service des statistiques grecques (Elstat).

Cette rechute, alors que le pays avait renoué avec la croissance en 2014, avait commencé à se manifester au dernier trimestre 2014, marqué par un repli du PIB de 0,4% par rapport au trimestre précédent. Sur un an, le PIB est en hausse de 0,3% au premier trimestre 2015.

La difficulté des négociations entre la Grèce et ses créanciers sur les réformes et mesures budgétaires attendues d'Athènes en échange de la poursuite du financement à court terme du pays avait poussé la Commission européenne, début mai, à revoir à la baisse ses prévisions économiques pour le pays.

La croissance grecque, selon la Commission, devrait s'élever à seulement 0,5% cette année, en net recul par rapport aux dernières prévisions de février, qui tablait sur un PIB en hausse de 2,5%.

Cette prévision a été faite en se fondant sur l'hypothèse que la revue en cours des finances publiques de la Grèce par ses créanciers sera conclue en juin, avait précisé Pierre Moscovici, le commissaire en charge des Affaires économiques. Cela va sans dire que ces projections sont sujettes à un fort degré d'incertitude, avait-il ajouté.

Le budget 2015 établi par la précédent gouvernement grec de coalition droite-socialiste était fondé sur une prévision de croissance de 2,9%.

Mais le gouvernement grec, dirigé depuis fin janvier par la gauche radicale du Premier ministre Alexis Tsipras, a revu ces calculs à la baisse. Différents documents de travail attribués au gouvernement grec et parus dans la presse ces derniers jours faisaient état de prévisions de PIB annuel allant de 0,1 à 0,8%.

La Grèce a perdu un quart de son PIB au cours de six années d'une récession profonde qui s'était enracinée depuis la fin 2008. L'économie a commencé à redresser la tête début 2014 et le pays a alors inscrit trois trimestres de croissance consécutifs.

(©AFP / 13 mai 2015 11h35)
News les plus lues