Hong-Kong: Paris appelle au dialogue, dit son attachement au droit de manifester

Paris - La France a appelé mardi à un dialogue pacifique entre manifestants prodémocratie et autorités à Hong Kong, tout en appelant son attachement au droit de manifester.

La France et la Chine sont deux pays amis et nous sommes attachés à la stabilité et à la prospérité de Hong Kong, a déclaré à l'AFP le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, en marge d'une rencontre franco-chinoise à Toulouse (sud-ouest).

Nous suivons donc avec attention la situation de Hong Kong et nous espérons qu'un dialogue constructif et pacifique va permettre un accord qui soit conforme à la loi fondamentale de Hong Kong, a-t-il poursuivi, à l'issue d'une table-ronde franco-chinoise consacrée aux enjeux environnementaux et climatiques de la croissance.

Depuis le week-end, des milliers de personnes manifestent à Hong Kong pour réclamer davantage de libertés politiques. Les manifestants prodémocratie exigent la mise en oeuvre de réformes promises après la rétrocession à la Chine de l'ancienne colonie britannique en 1997.

Nous réitérons notre attachement au respect du droit de manifester pacifiquement, a déclaré mardi le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, lors d'un point de presse.

Paris a par ailleurs appelé ses ressortissants à faire preuve de prudence dans les quartiers de Central, Admiralty, Causeway Bay et Mong Kok où se rassemblent les manifestants.

Le groupe français L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques a pour sa part décidé de suspendre jusqu'au 6 octobre les voyages d'affaires de ses collaborateurs à Hong Kong en raison de la situation sur place.

(©AFP / 30 septembre 2014 19h12)
News les plus lues