Hydrocarbures: Centrica rachète Bayerngas Norge pour 340 M livres

Londres - Le groupe énergétique britannique Centrica a annoncé lundi l'acquisition du norvégien Bayerngas Norge, via la création d'une coentreprise contrôlée par Centrica, qui y investira 340 millions de livres (388 millions d'euros).

Cette coentreprise sera "un acteur de premier plan de l'exploration-production en Europe", affirme Centrica dans un communiqué.

La société regroupera les activités de Bayerngas Norge dans les trois pays où le groupe est actif (Norvège, Royaume-Uni, Danemark) et celles de Centrica au Royaume-Uni, en Norvège et aux Pays-Bas.

La nouvelle entité disposera ainsi de réserves estimées à 625 millions de barils équivalent pétrole, composées aux deux tiers de gaz naturel, et d'une production estimée entre 50 et 55 millions de barils pour l'année 2017.

Centrica possèdera 69% du capital de la coentreprise, moyennant un investissement de 340 millions de livres, étalé en plusieurs paiements d'ici 2022.

Les 31% restants reviendront aux actionnaires de Bayerngas Norge, à savoir le groupe allemand Bayerngas et la ville de Munich (à travers les Stadtwerke München), qui apporteront pour leur part la totalité des actions de leur filiale norvégienne.

La clôture de l'opération est attendue au quatrième trimestre. La future entreprise sera ensuite basée près de Londres et dirigée par Chris Cox, actuel directeur de la branche exploration-production de Centrica.

La coentreprise "investira 400 à 600 millions de livres par an" et visera "à moyen-terme" un production annuelle de 45 à 55 millions de barils, ajoute le groupe britannique.

Centrica table par ailleurs sur des économies d'un total de 100 à 150 millions de livres à travers "des réductions de coûts et une optimisation du portefeuille" de permis d'exploration.

La compagnie britannique envisage même une éventuelle "introduction en Bourse à moyen terme" pour "renforcer" la nouvelle entité.

gbh/pn/mml

CENTRICA


(©AFP / 17 juillet 2017 10h55)
News les plus lues