Idorsia: études prometteuses avec le récepteur antagoniste P2Y12

Zurich (awp) - Idorsia annonce mardi que les études cliniques de phase II sur le selatogel, récepteur antagoniste PSY12, menées sur des patients atteints d'une maladie coronaropathie stable et des sujets souffrant d'une affection aiguë du myocarde ont atteint leurs objectifs. Une inhibition significative de l'agrégation plaquettaire a été constatée.

L'administration sous-cutanée de selatogel a démontré de rapides effets. Ceux-ci s'étendent sur une durée de quatre à huit heur selon la dose, indique le laboratoire bâlois. L'action a été bien tolérée et aucun saignement importants lié à ce dernier n'a été constaté. L'étude de phase III va pouvoir être développée.

op/al

(AWP / 18.12.2018 07h55)